Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Evasion de plusieurs miliciens détenus à Beni


Les militaires des FARDC (Forces Armées de la République Démocratique du Congo) patrouillent à Beni, le 19 août 2016.

Plusieurs miliciens se sont évadés dans la nuit de vendredi à samedi après l'attaque d'un état-major de l'armée dans l'est de la République démocratique du Congo, indiquent les sources militaires.

"L'état-major de l'auditorat militaire de Beni a été attaqué tôt ce matin par les Maï-Maï. Plusieurs détenus sont partis avec ces inciviques et d'autres ont pris la fuite", a déclaré à l'AFP le major Kazadi Nzengu, procureur militaire de garnison de Beni, dans la province du Nord-Kivu.

"L'auditorat a été attaqué vers 3h30 (01H30 GMT), nous avons réagi et repoussé l'attaque. Des prisonniers ont vidé la prison. Ces sont des Maï-Maï qui sont venus libérés les leurs", a affirmé de son côté Mak Hazukay, porte-parole de l'armée dans la région.

Les deux responsables ne se sont pas exprimés sur le nombre des personnes qui étaient détenus dans cette prison, ni sa capacité d'accueil.

La ville et le territoire de Beni sont régulièrement la cible d'attaques armées attribuées aux rebelles ougandais des Forces démocratiques et alliées (ADF) mais également d'autres Maï-Maï, groupes d'autodéfense constitués sur des bases ethniques.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG