Liens d'accessibilité

Evacuation forcée de plusieurs dizaines de milliers de personnes en Californie

  • VOA Afrique

Vue aérienne du déversoir auxiliaire du barrage d'Oroville, en Californie (10 fév. 2017)

Près de 200.000 personnes étaient sur les routes lundi par crainte de l'effondrement du déversoir auxiliaire du principal barrage des Etats-Unis, qui pourrait laisser échapper des torrents d'eau.

Dans le nord de la Californie, les autorités ont ordonné l’évacuation des quartiers avoisinant le barrage d’Oroville, par crainte d’un effondrement. La mesure a jeté sur les routes des dizaines de milliers de personnes depuis hier. Crainte justifiée, selon les experts, puisque le réservoir principal du barrage a subi des dommages, et la semaine dernière, un déversoir d’urgence a aussi montré des signes d’usure.

Les autorités ont organisé un lâcher d'eau de 2.830 m3 par seconde depuis le bassin réservoir pour y faire baisser le niveau d'eau, ce qui a permis de stopper dimanche soir le flux vers le déversoir auxiliaire, selon un porte-parole du département des ressources en eau, Doug Carlson, cité par le journal Sacramento Bee.

Même si le danger immédiat semble écarté, l'ordre d'évacuation reste en place alors que les autorités évaluent les structures en question. Un effondrement mettrait en danger toute la zone d’Oroville et ceux qui vivent en aval, dans la vallée.

Chute d'eau du déversoir auxiliaire du barrage d'Oroville où des dommages ont été découverts le 9 février 2017
Chute d'eau du déversoir auxiliaire du barrage d'Oroville où des dommages ont été découverts le 9 février 2017

Quelque 188.000 personnes ont reçu dimanche après-midi l'ordre d'évacuer. Dans un message posté sur Facebook ordonnant l'"évacuation immédiate" des zones les plus basses de la ville d'Oroville (environ 20.000 habitants) ainsi que des zones situées en aval, le bureau du shérif du comté de Butte où est situé le barrage avertit qu'"une situation dangereuse se développe autour du déversoir auxiliaire du barrage d'Oroville".

"Un effondrement de la structure du déversoir auxiliaire résulterait dans un lâcher incontrôlé d'eau depuis le lac d'Oroville", ajoute-t-il en soulignant qu'il ne s'agissait "pas d'un exercice".

Plus au sud, le comté de Yuba a également ordonné l'évacuation de ses résidents.

Classé le plus grand des Etats-Unis avec une hauteur de 235 m, le barrage d’Oroville, retient les eaux du lac Oroville à 105 km de Sacramento, la capitale régionale. Cette installation joue un rôle-clé dans les systèmes d'eau et d'électricité de la Californie.

Des efforts étaient en cours pour libérer l'eau du lac et diminuer la pression sur les déversoirs et le gouverneur Jerry Brown a pris un décret d'urgence pour renforcer les services de secours dans la zone concernée.

XS
SM
MD
LG