Liens d'accessibilité

L'Etat du Texas en voie d'adopter une loi décriée par les transgenres

  • VOA Afrique

Une femme tient le drapeau LGBT lors d'une protestation en Arkansas, le 26 avril 2015.

La Chambre des représentants de l'Etat américain du Texas a voté en faveur d'une loi controversée imposant aux élèves transgenres d'utiliser les toilettes correspondant à leur sexe de naissance.

Si cette mesure adoptée lundi est confirmée par un vote du Sénat local à majorité républicaine, il y a toutes les chances qu'elle soit ensuite promulguée par le gouverneur républicain Greg Abbott, qui a fait savoir qu'il soutenait une telle restriction.

Le gouverneur du Texas Greg Abbott.
Le gouverneur du Texas Greg Abbott.

Le grand Etat conservateur du Sud deviendra alors le seul Etat d'Amérique à interdire légalement aux élèves des écoles publiques d'utiliser les vestiaires et W.C. selon l'identité sexuelle à laquelle ils s'identifient.

Ce débat qui divise les Etats-Unis, alors qu'il ne concerne qu'une infime minorité de personnes, s'est cristallisé en 2016 en Caroline du Nord: les législateurs y ont finalement reculé sur un texte d'esprit similaire, qui a gravement écorné l'image de cet Etat situé dans le sud-est du pays.

Dans un communiqué, Human Rights Campaign avait appelé le Texas à ne pas valider ce décret "discriminatoire".

Les associations de défense des transgenres, les militants LGBT et les associations de protection des libertés comme l'ACLU ont promis de lutter également contre la loi texane, y compris devant les tribunaux.

Le gouvernement de Donald Trump a en février mis fin à un dispositif de protection des droits des transgenres dans le système public de l'éducation qu'avait instauré l'ancien président démocrate Barack Obama.

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG