Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

États-Unis

Enquête sur la fondation d'Eric Trump, soupçonnée d'alimenter les caisses de son père

Eric Trump, le fils de Donald Trump, parle lors de la convention républicaine, le 20 juillet 2016.

Les services du procureur de l'Etat de New York Eric Schneiderman enquêtent sur la destination d'une partie des fonds levés par la fondation d'Eric Trump, fils du président des Etats-Unis, qui pourraient avoir alimenté les caisses du groupe de Donald Trump.

La fondation d'Eric Trump a été créée en 2007 avec pour mission de contribuer aux programmes de recherche sur le cancer des enfants menées au sein de l'hôpital St. Jude de Memphis, dans le Tennessee.

Pour lever des fonds, elle organise tous les ans un tournoi de golf sur l'un des parcours appartenant au groupe privé de son père, le Trump National Golf Club, au nord de New York.

Le parcours et les installations étaient initialement prêtés gracieusement à cette occasion par la Trump Organization, le groupe de Donald Trump. Mais à compter de 2010, il a facturé la mise à disposition, selon une enquête publiée sur le site du magazine Forbes.

Alors que le coût d'organisation du tournoi était le plus souvent inférieur à 50.000 dollars, il a bondi, jusqu'à atteindre 322.000 dollars en 2015, selon des déclarations fiscales consultées par le magazine.

Forbes s'interroge sur la destination d'une partie de ces fonds, ce d'autant plus qu'Eric Trump, interrogé par le magazine, assure que la facture tournait autour de 100.000 dollars.

Pour clarifier ces zones d'ombre, le procureur Eric Schneiderman a donc ouvert une enquête, a indiqué un porte-parole à l'AFP dimanche.

Pour éviter tout conflit d'intérêt, selon lui, Eric Trump a mis en sommeil sa fondation fin 2016, après l'élection de son père à la présidence des Etats-Unis.

Avec AFP

Toutes les actualités

La Cour suprême américaine donne tort aux grands électeurs déloyaux

La Cour suprême américaine donne tort aux grands électeurs déloyaux
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:27 0:00

Martin Fayulu veut des élections anticipées en RDC

Martin Fayulu veut des élections anticipées en RDC
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:52 0:00

Suivre des cours en ligne ne sera plus suffisant pour rester sur le sol américain pour les étudiants étrangers

Gregory Minott se tient devant l'hôtel de ville à Andover, Mass. Il est arrivé aux États-Unis depuis la Jamaïque il y a plus de 20 ans avec un visa d'étudiant et a pu se tailler une carrière dans l'architecture. (AP Photo/Elise Amendola)

Les Etats-Unis ne donneront pas de visas aux étudiants étrangers inscrits dans des établissements qui continueront à enseigner uniquement en ligne à la rentrée 2020 en raison de la pandémie de coronavirus, ont annoncé lundi les services migratoires américains.

Les étudiants déjà présents sur le territoire américain "doivent quitter le pays ou prendre d'autres mesures, comme s'inscrire dans une école avec des cours en personne pour conserver leur statut légal", a précisé la police de l'immigration et des douanes (ICE) dans un communiqué.

Quand les établissements opteront pour un modèle "hybride", ils devront certifier que leurs étudiants étrangers sont bien inscrits au maximum possible de cours en personne, afin que ceux-ci conservent leurs droits de séjour.

Sont concernés les visas F1 (pour des études académiques) ou M1 (pour des formations professionnelles).

Comme le reste du pays, les universités américaines, qui comptent en moyenne 5,5% d'étudiants étrangers et dépendent grandement de leurs frais de scolarité, ont fermé leurs portes en mars et basculé vers un enseignement en ligne pour tenter d'endiguer la pandémie.

Faute de vaccins, certaines, dont l'Université de l'Etat de Californie ou la prestigieuse université de Harvard ont annoncé qu'ils poursuivraient avec des cours à 100% en ligne à la rentrée.

Joe Biden se distingue-t-il assez de Donald Trump?

Joe Biden se distingue-t-il assez de Donald Trump?
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:58 0:00

Le rappeur Kanye West candidat à la présidentielle américaine

Le rappeur Kanye West candidat à la présidentielle américaine
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:00:56 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG