Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Emmanuel Macron face aux étudiants américains


Le président français Emmanuel Macron devant les étudiants de George Washington Université, à Washington DC, le 25 avril 2018. (VOA/Nastasia Peteuil)

Comme il l'avait fait à l'université de Ouagadougou au Burkina Faso, le président français Emmannuel Macron a fait un très court discours de 3 minutes avant de passer aux questions-réponses avec les 1.200 étudiants de l'Université de George Washington.

"Je suis là pour vous, soyez directs !", a-t-il dit en anglais après avoir grimpé sur l'estrade en bras de chemise, seul au centre de la salle de basket-ball de la GWU, aux étudiants assis sur des gradins bleus aux couleurs de l'équipe.

"Que pouvons-nous faire contre l'expansion du sida", demande une étudiante au président français.

Le président a apporté réponse précise sur ce problème de santé. "Le développement international", souligne-t-il, encourageant "l’aide au développement", surtout pour santé et éducation.

"Ce n’est pas une dépense ordinaire, mais un investissement pour bâtir un partenariat avec l’Afrique", insiste-t-il, ajoutant que "l’Europe a autant besoin que notre continent voisin".

Le président français Emmanuel Macron devant les étudiants de George Washington Université, à Washington DC, le 25 avril 2018. (VOA/Nastasia Peteuil)
Le président français Emmanuel Macron devant les étudiants de George Washington Université, à Washington DC, le 25 avril 2018. (VOA/Nastasia Peteuil)

Emmanuel Macron souligne soutenir l'investissement en agriculture et en énergie verte en Afrique.

D'autres étudiants attendent des réponses spécifiques, comme Tom Peters, 24 ans, qui est intéressé par la politique africaine du président Macron et l'avenir de l'opération anti-jihadiste au Sahel Barkhane.

Il a expliqué que "nous ne sommes pas là pour être les professeurs des leaders africains", ce qui serait "contre-productif" pour lui, rappelant son passage à Ouagadougou.

"Il faut des investissements qui bénéficient à la population, comme le développement de l'eau ou de l'électricité", explique-t-il.

>> Lire aussi : Macron aux Français de Washington DC : "J'ai besoin de vous"

"L'Union africaine est très importante", estime-t-il, expliquant que l'organisation aide au "respect des opposants" par exemple.

Signe de l'intérêt des étudiants américains pour le président français, les spectateurs avaient été choisis par tirage au sort organisé par l'université, dépassée par les 5.000 demandes de billets alors que les 1.200 places disponibles s'étaient arrachées en 10 minutes.

XS
SM
MD
LG