Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Double attaque suicide dans le nord-est du Nigeria


Les secouristes arrivent sur le lieu d'un attentat dans la ville de Maiduguri, Nigeria, le 27 avril 2018.

Au moins 15 personnes ont été blessées par deux femmes kamikazes qui ont tenté d'attaquer un marché proche d'une base militaire du nord-est du Nigeria.

Des soldats ont tiré sur une femme qui tentait d'entrer dans le marché qui jouxte la base d'artillerie de Maiduguri, berceau du groupe jihadiste nigérian Boko Haram, mercredi soir.

Un porte-parole de l'Etat de Borno, Edet Okon, a expliqué que les explosifs qu'elle portait ont détonné lorsqu'elle a été touchée par les tirs des soldats. A proximité, une autre femme s'est fait exploser dans un rickshaw, a-t-il ajouté.

"Les deux femmes sont mortes sur le coup et quinze personnes ont été blessées et transférées à l'hôpital", a indiqué le porte-parole.

>> Lire aussi : Au moins 31 morts dans des attaques suicides dans le nord-est du Nigeria

Les marchés sont fréquemment la cible d'attaque suicide, souvent menées par des femmes ou de jeunes filles, notamment à proximité de bases militaires.

Lundi, neuf soldats nigérians ont été tués à Maiduguri lors d'une attaque attribuée par les autorités à Boko Haram.

En fin de semaine passée, les fêtes de la fin de ramadan ont été endeuillées dans le nord-est du Nigeria par plusieurs attaques de Boko Haram qui ont fait au total 43 tués.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG