Liens d'accessibilité

Les Palestiniens réclament une position claire de l’administration Trump


Le président palestinien Mahmoud Abbas à Ramallah le 28 juillet 2013.

Les responsables palestiniens réclament une prise de position "claire" de l'administration Trump en faveur de la création d'un Etat palestinien indépendant, ont-ils indiqué mercredi avant l'arrivée à Ramallah d'émissaires du président américain.

Ils attendent aussi que l'administration Trump s'oppose à la colonisation israélienne dans les Territoires palestiniens.

Les dirigeants palestiniens réclament "une réponse claire et franche quant à la position de l'administration sur la solution à deux Etats et sur les colonies", a déclaré à l'AFP Ahmed Majdalani, membre du comité exécutif de l'Organisation de libération de la Palestine.

"Nous n'attendons pas grand-chose de cette administration sans engagement américain envers la solution à deux Etats et l'arrêt de la colonisation", a-t-il ajouté.

Le président palestinien Mahmoud Abbas doit recevoir jeudi à Ramallah une délégation de haut niveau de la Maison Blanche, comprenant Jared Kushner, haut conseiller du président américain, et Jason Greenblatt, représentant spécial de M. Trump pour les négociations internationales.

Les émissaires américains doivent également rencontrer des responsables israéliens, au cours d'une tournée régionale les ayant déjà conduits en Jordanie et en Egypte et censée poursuivre l'effort entrepris pour relancer les discussions entre Israéliens et Palestiniens.

Ils seront reçus à Ramallah par des dirigeants palestiniens cachant de moins en moins leur frustration devant le silence de l'administration américaine sur la solution dite à deux Etats et son extrême discrétion sur la colonisation israélienne.

Depuis son accession à la présidence, M. Trump s'est gardé de s'engager en faveur de la solution dite à deux Etats, c'est-à-dire la création d'un Etat palestinien indépendant coexistant avec Israël.

M. Trump a même semblé prendre ses distances avec ce qui est pourtant un principe de référence de la communauté internationale quand il a reçu le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu en février, suscitant l'alarme de la direction palestinienne.

Jibril Rajoub, haut cadre du parti Fatah de M. Abbas, a lui aussi déclaré à l'AFP que les Palestiniens attendaient une prise de position nette de la part des Américains en faveur de la solution à deux Etats.

"Il est temps que le président Trump prête sérieusement attention à l'établissement d'un Etat palestinien", a-t-il dit.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG