Liens d'accessibilité

Garder Aubameyang et Dembélé, mission impossible pour Dortmund ?

  • VOA Afrique

Pierre-Emerick Aubameyang de Dortmund porte un t-shirt sur lequel il est mentionné "Beaucoup de force - nous sommes avec vous" pour son coéquipier, Marc Bartra, le 12 avril 2017.

Empocher le pactole ou conserver ses meilleurs joueurs ? Rarement le Borussia Dortmund n'avait été sous pareille pression durant un mercato, où les dirigeants ont dû, et doivent encore se battre, pour essayer de conserver leur magique duo d'attaque Aubameyang-Dembélé.

Dans le cas du Gabonais, meilleur buteur de la Bundesliga l'an dernier avec 31 buts, la partie semble gagnée. Le club chinois de Tianjin Quanjian a bien mis sur la table en juillet une offre faramineuse de 80 millions d'euros, mais le Borussia a dit non.

Et Aubameyang qui, à 28 ans, a encore envie de jouer au plus haut niveau, n'a semble-t-il pas fait le forcing pour partir. "C'est normal d'hésiter, surtout avec de telles sommes", a-t-il cependant reconnu: "Beaucoup m'ont dit que je ne pouvais pas y aller, que, footballistiquement, c'était un pas en arrière. Mais, je crois que tout le monde hésiterait devant une telle offre".

La presse italienne continue à dire que l'AC Milan pourrait revenir à la charge, mais Dortmund avait fixé à la mi-juillet sa propre date limite pour négocier un départ, et n'entend pas revenir sur sa décision à moins de deux semaines de la fin du mercato.

La situation est beaucoup plus confuse autour d'Ousmane Dembélé. La "petite perle de Bretagne", arrivé de Rennes l'an dernier à 19 ans pour 15 millions d'euros, a explosé en une saison, pour devenir le principal soutien d'Aubameyang en attaque.

Le grand Barcelone, qui cherche un remplaçant à Neymar, lui fait les yeux doux et a proposé au club allemand 80 millions d'euros plus 40 millions de bonus, selon la presse espagnole.

Qui bluffe?

Les dirigeants du Borussia -- qui savent que Barcelone dispose des 222 millions du transfert de Neymar -- estime toutefois que la valeur marchande du Français a été décuplée, et ne veulent pas le lâcher à moins de 150 millions! Furieux, Dembélé fait la grève de l'entraînement depuis la semaine dernière et a été suspendu sine die par Dortmund.

La situation est provisoirement bloquée. Mercredi, le manager sportif du Barça, Pep Segura, a laissé entendre que les négociations avec Dortmund étaient près d'aboutir. "Nous sommes en train de discuter des conditions pour Coutinho (Liverpool, ndlr) et Dembélé. Ils sont proches", a-t-il dit après la défaite de son équipe en Supercoupe d'Espagne contre le Real Madrid (3-1, 2-0).

"Je ne m'explique pas pourquoi il dit cela", a rétorqué dans la foulée le manager de Dortmund Hans-Joachim Watzke, qui affirme que les pourparlers sont au point mort depuis plusieurs jours. Qui bluffe?

Dembélé, lui, n'est plus réapparu en public depuis le 10 août.

Dortmund va donc entamer le championnat samedi à Wolfsburg dans l'incertitude. Et ce d'autant plus que les trois internationaux allemands Reus, Schürrle et Götze, censés former l'ossature du secteur offensif, sont tous les trois minés par des problèmes physiques.

Marco Reus, victime d'une rupture des ligaments croisés en finale de Coupe d'Allemagne en mai est hors-jeu jusqu'en janvier. André Schürrle vient d'être victime d'une déchirure musculaire à la cuisse et manquera au moins les quatre premières semaines de championnat.

Quant à Mario Götze, arrêté la saison dernière pour des problèmes de métabolisme, il a repris l'entraînement, mais n'est pas guéri et continue de se soigner. "Je ne sors pas de cinq mois de convalescence en étant tout de suite à 100%", prévient-il, "j'ai besoin d'entraînement et de matches pour retrouver le rythme".

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG