Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Djamel Belmadi est nommé sélectionneur des Fenecs en Algérie


L'Algérien Djamel Belmadi à Doha, le 17 avril 2018.

Après le limogeage de Rabah Madjer, l'Algérie a un nouveau sélectionneur, Djamel Belmadi, qui a signé un contrat jusqu'en 2022.

Déjà pressenti pour devenir le sélectionneur de l'Algérie en octobre 2017, Djamel Belmadi a finalement été nommé à la tête des Fennecs cette année.

La décision a été officialisée jeudi matin par la Fédération algérienne. Cette dernière précise qu'un accord a été trouvé "entre lui et le président de la FAF, Khireddine Zetchi".

Cela s'est passé mercredi à Paris où les deux hommes avaient pris rendez-vous.

>> Lire aussi : Les Fennecs ont "un problème psychologique", selon le nouveau sélectionneur de l'Algérie

L'ancien capitaine de la sélection algérienne va donc succéder à Rabah Madjer qui lui avait été préféré l'an passé.

Son contrat "le liera à la FAF jusqu'à la Coupe du monde 2022 prévue au Qatar", a a ajouté l'instance sur son site officiel.

Kheireddine Zetchi avait pourtant annoncé que le prochain entraîneur d'Algérie sera un mondialiste.

Le premier match test pour le nouveau sélectionneur sera face à la Gambie dans un mois, pour la deuxième journée des éliminatoires de la CAN 2019, un groupe que partage aussi le Bénin.

Le ministre des Sports, Hoswald Homeky, devrait aussi confirmer à la tête des Écureuils Michel Dussuyer, qui est actuellement avec l'équipe juniors du Bénin au Ghana.

L'Algérie a usé cinq sélectionneurs en trois ans depuis le départ de Vahid Halilhodzic à l'issue de l'élimination des Fennecs en huitièmes de finale du Mondial-2014, le meilleur parcours de leur histoire.

Rabah Madjer, le dernier sélectionneur en date, avait succédé en octobre à quatre entraîneurs étrangers - le Français Christian Gourcuff (resté moins de deux ans), le Serbe Milovan Rajevac (trois mois), le Belge George Leekens (trois mois) et l'Espagnol Lucas Alcaraz (six mois).

XS
SM
MD
LG