Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Dix travailleurs humanitaires arrêtés pour vol de nourriture en Ouganda


Des personnes embarquent dans des pirogues sur le lac Albert pour fuir les violences en Ituri vers l'Ouganda à Tchomia, le 5 mars 2018.

La police ougandaise a annoncé avoir arrêté 10 travailleurs humanitaires qu'elle accuse d'avoir volé des vivres destinés à des réfugiés congolais.

Le chef de la police locale Benon Byamukama a expliqué que les 10 suspects, tous ougandais, avaient été pris sur le fait en train de voler, de nuit, de la farine de maïs et de l'huile de cuisine dans le camp de réfugiés de Kyaka II, dans le district de Kyegegwa (ouest).

>> Lire aussi : Huit corps découverts par des Casques bleus en Ituri en RDC

"Nous sommes intervenus à la suite d'un renseignement et nous avons arrêté 10 personnes travaillant dans le camp de réfugiés de Kyaka II, dont deux employés du Danish Refugee Council - qui travaille sur place pour le compte du Programme alimentaire mondial (PAM) -, pour avoir vendu au marché noir de la nourriture destinée aux réfugiés", a précisé le responsable policier à la presse.

Créé en 2005, Kyaka II abritait dans un premier temps des réfugiés rwandais. Mais ce sont désormais des habitants fuyant les violences de l'est de la République démocratique du Congo (RDC) qui y sont majoritaires.

​Selon le Haut-commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR), un nouveau regain de violences dans l'est de la RDC, mi-décembre 2017, a provoqué l'afflux d'environ 17.000 Congolais, portant la population globale du camp à quelque 45.000 personnes.

Sollicité par l'AFP, le PAM à Kampala n'était pas joignable vendredi après-midi pour commenter ces arrestations.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG