Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Europe

Devant 13 cercueils de retour du Mali, la France en deuil

Le président français Emmanuel Macron, à gauche, et le président malien, Ibrahim Boubacar Keita, à Gao, dans le nord du Mali, le vendredi 19 mai 2017. (Christophe Petit Tesson, Pool via AP)

Treize cercueils drapés de bleu-blanc-rouge: la France va être confrontée ce lundi à une funeste image de son engagement au Sahel, à l'occasion d'un hommage national aux soldats morts il y a une semaine jour pour jour au Mali.

Emmanuel Macron doit présider à partir de 15h00 locales une cérémonie en l'honneur des treize militaires tués dans la collision de deux hélicoptères au cours d'une opération de combat, dans le nord-est du Mali, et dont les corps ont été rapatriés dimanche.

Ce lourd bilan humain a fait l'effet d'un électrochoc en France, dont l'armée n'avait pas subi de telles pertes depuis l'attentat contre le QG français Drakkar à Beyrouth en 1983, qui avait fait 58 morts.

Leur mort a également relancé les questions autour de l'engagement français au Sahel, où la situation sécuritaire ne cesse de s'aggraver, même si seule le parti de gauche radicale La France insoumise de Jean-Luc Mélenchon réclame ouvertement le retour des troupes.

Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta assistera aux côtés du gouvernement français et des familles des soldats à cet hommage organisé dans la cour d'honneur de l'Hôtel des Invalides, à Paris, qui accueille depuis le XVIIe siècle vétérans et blessés de guerre et abrite le tombeau de Napoléon.

- Eloge funèbre -

Le président Macron prononcera un éloge funèbre avant de remettre la Légion d'honneur, à titre posthume, à chacun de ces 13 soldats "morts pour la France", devant quelque 2.500 personnes, dignitaires comme anonymes.

Les Parisiens pourront auparavant se recueillir au passage des cercueils sur le pont Alexandre III à 11h30. Puis un écran géant retransmettra l'hommage sur l'esplanade des Invalides.

Les deux hélicoptères transportant les 13 militaires sont entrés en collision alors qu'ils appuyaient des commandos parachutistes qui avaient repéré des pick-up suspects dans la zone frontalière avec le Niger et le Burkina Faso, une région servant de repaire à des groupes jihadistes affiliés à l'Etat islamique (EI) ou Al-Qaïda. Aucun des occupants n'a survécu.

Les 13 soldats tués, tous officiers et sous-officiers, servaient au 5e régiment d'hélicoptères de combat (5e RHC), au 4e régiment de chasseurs (4e RCH), au 93e régiment d'artillerie de montagne (93e RAM) et à la Légion étrangère.

L'opération française Barkhane mobilise 4.500 hommes dans la bande sahélo-saharienne, une étendue vaste comme l'Europe, pour lutter contre les groupes armés. Mais, après six ans de présence ininterrompue, et 41 morts côté français, l'horizon est de plus en plus plombé.

Les violences jihadistes persistent dans le nord du Mali et se sont propagées au centre du pays ainsi qu'au Burkina et au Niger voisins. Les pertes sont de plus en plus lourdes pour les armées locales, débordées.

- Réexamen de la stratégie -

Emmanuel Macron a annoncé jeudi vouloir réexaminer la stratégie des forces antijihadistes françaises au Sahel, dans un contexte sécuritaire explosif, et appelé les Européens à s'engager plus à leur côté.

"Le contexte que nous sommes en train de vivre au Sahel nous conduit aujourd'hui à regarder toutes les options stratégiques", a lancé le chef de l'Etat.

Le combat de la France au Sahel "relève du temps long", a fait valoir dimanche la ministre des Armées Florence Parly dans un entretien au Journal du Dimanche. Mais responsables et experts conviennent qu'il n'y aura pas d'issue au conflit du Sahel par la seule force des armes et sans action politique, alors que se propagent le jihadisme et les violences qui ont déjà fait des milliers de morts.

De son côté, le président malien a appelé samedi ses compatriotes à ne pas "mordre la main" de ceux qui leur viennent en aide, dont la France, face aux expressions d'hostilité à la présence de forces étrangères dans le pays en guerre.

Dans la nuit de dimanche à lundi, les trois membres d'une équipe de la Sécurité civile partie au secours des habitants touchés par les intempéries sur la Côte d'Azur ont eux aussi trouvé la mort dans un accident d'hélicoptère près de Marseille.

A la veille de l'hommage aux treize militaires, le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner et son secrétaire d'Etat Laurent Nuñez ont salué "trois héros du quotidien qui ont donné leur vie pour protéger les Français", dans un communiqué.

En France, une polémique a par ailleurs éclaté autour des militaires décédés au Mali, après la publication par l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo de dessins parodiques sur leur mort. Les croquis ont suscité la "profonde indignation" du chef d'état-major de l'armée de Terre française, Thierry Burkhard.

Le directeur de Charlie Hebdo, Riss, lui-même blessé en janvier 2015 lors de l'attentat contre son journal, a défendu dimanche "l'esprit satirique" de l'hebdomadaire tout en reconnaissant "l'importance du travail (des) soldats français pour lutter contre le terrorisme".

Avec AFP

Toutes les actualités

Espagne : suppression du licenciement pour arrêts maladie

Le chef du parti Podemos, Pablo Iglesias, au centre, applaudit au Parlement espagnol à Madrid, Espagne, le 7 janvier 2020. (AP Photo/Manu Fernandez)

Le gouvernement de gauche espagnol a supprimé mardi la possibilité pour les entreprises de licencier des employés pour arrêts maladie répétés, une disposition controversée du code du travail que les conservateurs avaient durcie en 2012.

"Nous envoyons à notre société le message qu'à partir d'aujourd'hui, personne ne sera licencié en ayant un arrêt maladie qui justifie son absence", a déclaré lors d'une conférence de presse la ministre du Travail Yolanda Diaz, membre du parti de gauche radicale Podemos, qui gouverne en coalition avec les socialistes.

Cette mesure permettait par exemple de licencier une personne ayant manqué huit jours ou plus de travail en deux mois, même si elle disposait d'un certificat médical, si le nombre de journées de travail manquées sur les douze mois précédents atteignait 5% du total.

En 2012, lors d'une vaste réforme du marché du travail, le Parti populaire (PP) de Mariano Rajoy avait facilité ce type de licenciement en supprimant la condition que l'abstentéisme atteigne 2,5% dans l'entreprise.

"Nous réparons une anomalie que présentait notre pays par rapport à ses voisins" a souligné la ministre, qui a promis que le gouvernement allait continuer à abroger des mesures issues de cette réforme, l'une des principales promesses de la coalition.

La réforme, destinée à relancer l'emploi après la crise, avait réduit drastiquement les indemnités de licenciement et autorisé les licenciements collectifs sans motif économique.

Les détracteurs de cette réforme l'accusent d'avoir fortement précarisé le marché du travail, en facilitant notamment le recours aux contrats temporaires, dont l'Espagne détient le record d'Europe.

Mais le Fonds monétaire international (FMI) a estimé dans un récent rapport qu'elle avait permis "d'améliorer les performances de l'emploi".

Coronavirus : la Russie interdit aux Chinois l'entrée sur son territoire

Un avion militaire russe fait atterrir du personnel après un vol en provenance de Wuhan le 5 février 2020. (Yuri Shestak/Vsluh.ru/Handout via REUTERS)

La Russie a annoncé mardi son intention d'interdire l'entrée sur son territoire aux ressortissants chinois à partir de jeudi, une nouvelle mesure drastique destinée à enrayer la propagation de l'épidémie du coronavirus.

"L'entrée des ressortissants chinois via les frontières russes est suspendue à partir du 20 février pour les voyages de travail, les voyages privés, les études et le tourisme", a déclaré Tatiana Golikova, la vice-Première ministre chargée de la Santé, citée par les agences de presse russes.

Cette décision a été prise "en raison de l'aggravation de l'épidémie en Chine et du fait que des ressortissants chinois continuent d'arriver sur le territoire russe", a expliqué Mme Golikova, également à la tête du groupe de travail chargé de la lutte contre le coronavirus.

Coronavirus : près de 1.900 morts, mais l'OMS se veut rassurante
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:04 0:00


De nombreux Chinois sont présents en Russie, qu'ils soient touristes, étudiants ou qu'ils y travaillent, et les aéroports russes sont massivement utilisés comme point de transit entre la Chine et l'Europe.

Les autorités russes ont pris des mesures très strictes pour empêcher la propagation du Covid-19, qui a fait à ce jour près de 1.900 morts dans le monde. Moscou a notamment ordonné la fermeture des quelque 4.250 km de frontières entre la Russie avec la Chine, la coupure des liaisons ferroviaires et la restriction du nombre des vols vers des villes chinoises.

La Russie n'a officiellement plus de malades du nouveau coronavirus sur son territoire après la sortie de l'hôpital la semaine dernière des deux seuls patients, des ressortissants chinois. Dans les deux cas, l'infection était légère, selon les médecins russes.

SOS Méditerranée vient en aide à 84 migrants au large de la Libye

Sauvetage de migrants en Méditerranée, à environ 12 miles au nord de Sabratha, en Libye, le 21 août 2016. (AP Photo/Emilio Morenatti)

L'équipage du navire de secours en mer Ocean Viking a aidé 84 personnes en détresse sur une embarcation en bois au large de la Libye, a annoncé l'ONG SOS Méditerranée mardi, qui constate "une activité dense" dans la zone.

Leur bateau de fortune, "dangereusement surchargé", se trouvait à 71 milles marins (131 km) des côtes libyennes, selon l'ONG, lorsque l'Ocean Viking s'est porté à leur secours.

L'équipage a été alerté vers 5h30 du matin qu'un bateau était en détresse, "alors qu'on venait tout juste d'arriver sur zone après une escale technique de plusieurs jours à Marseille", a indiqué à l'AFP Fabienne Lassalle, directrice-adjointe de SOS Méditerranée.

Les 84 rescapés viennent du Bangladesh, du Maroc et de Somalie, a-t-elle précisé, ajoutant que 21 étaient des mineurs non-accompagnés.

"Une fois de plus ce sauvetage s'est passé dans le plus grand désordre et démontre l'incompétence des autorités libyennes", a déploré Mme Lassalle.

Depuis l'été 2018, succédant à l'Italie qui assurait auparavant ce rôle, les garde-côtes libyens sont chargés par l'Europe de coordonner les sauvetages dans une vaste "zone de recherche et de secours" dépassant leurs eaux territoriales.

"Nous avons tenté à trois reprises, sans succès, de joindre les coordinateurs, et la personne qui a fini par répondre ne parlait pas anglais", a raconté Mme Lassalle au sujet du sauvetage de mardi.

Fin janvier, SOS Méditerranée a porté secours à plus de 400 migrants en 72 heures, qu'elle a ensuite fait débarquer à Tarente, dans le sud de l'Italie. "Ces sauvetages montrent que l'activité sur la zone est dense, avec des besoins importants", a insisté Mme Lassalle, s'inquiétant notamment "de la fin prochaine de l'opération européenne Sofia".

En 2019, l'Organisation internationale des migrations (OIM) a recensé 1.283 décès connus en Méditerranée, la route centrale entre l'Afrique du Nord et l'Italie étant la plus mortelle. Au moins 19.164 migrants auraient péri dans les flots ces cinq dernières années.

C1: la présence de Neymar "change tout" pour le PSG, estime Tuchel

C1: la présence de Neymar "change tout" pour le PSG, estime Tuchel
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:49 0:00

Affiche très masculine pour les 40e Brit Awards

Billie Eilish à la Spotify Best New Artist Party, 23 janvier 2020, West Hollywood. La star de 18 ans est en lice dans la catégorie meilleure artiste internationale solo aux Brit Awards. (Photo by Willy Sanjuan/Invision/AP)

Aucune femme ne figure dans les catégories de meilleur album ou meilleur groupe et les femmes ne représentent que 4 des 25 nominations dans les catégories mixtes.

Les rappeurs Dave et Stormzy, et le chanteur écossais Lewis Capaldi se disputent mardi soir la tête d'affiche des Brit Awards, récompenses britanniques de la musique pop, critiquées cette année pour le peu de place accordée aux femmes.

Pour cette 40e édition, à l'O2 Arena à Londres, la jeune chanteuse américain Billie Eilish, en lice dans la catégorie internationale, interprétera pour la première fois en public la chanson du dernier James Bond, "No Time to Die", qu'elle a écrite avec Finneas O'Connell, son frère et principal collaborateur. En moins d'une semaine, le titre a été écouté plus de 25 millions de fois sur Youtube. L'artiste de 18 ans est en lice dans la catégorie meilleure artiste internationale solo.

Outre le titre de meilleur artiste solo masculin, Lewis Capaldi (dont l'album "Divinely Uninspired To A Hellish Extent", est le plus vendu au Royaume-Uni en 2019) et Dave, en tête des nominations, concourent dans trois autres catégories: nouvel artiste de l'année, meilleur album et chanson de l'année. Harry Styles, Michael Kiwanuka et Stormzy sont également nommés dans les catégories meilleur artiste masculin et meilleur album. Chez les femmes, Charli XCX, FKA Twigs, Freya Ridings, Mabel et Mahalia sont en course pour le titre de meilleure artiste solo.

Aucune femme ne figure dans les catégories de meilleur album ou meilleur groupe (Bastille, Bring Me The Horizon, Coldplay, D-Block Europe, Foals). Elles ne représentent que 4 des 25 nominations dans les catégories mixtes. Pourtant, l'académie des Brit Awards a subi une refonte en 2017 pour la rendre plus équilibrée et diversifiée.

- "Honte absolue" -

"C'est une honte absolue qu'il y ait si peu de femmes parmi les nominés", a déclaré à la chaîne Sky News Ben Beaumont-Thomas, journaliste musique au Guardian. Il fait partie des 1.500 personnes qui votent pour les Brit Awards.

Lors de la sélection des finalistes, "je ne pouvais choisir que parmi 26 candidates pour la meilleure artiste féminine de l'année, tandis que je pouvais piocher parmi 84 hommes pour la catégorie équivalente masculine", a-t-il souligné. "Cette année", les membres de l'académie "ont choisi dans certaines catégories plus d'hommes que de femmes, une surprise pour nous", a rétorqué le directeur général des Brit Awards Geoff Taylor.

Les femmes et les minorités invisibles aux Oscars
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:03 0:00

Chez les artistes étrangers, Bruce Springsteen, Burna Boy, Dermot Kennedy, Post Malone et Tyle the Creator sont nommés comme meilleur artiste masculin international. Outre Billie Eilish, Ariana Grande, Camila Cabello, Lana Del Rey et Lizzo sont en lice chez les femmes.

La cérémonie sera clôturée par le vétéran Rod Stewart, 75 ans, qui s'était déjà produit en 1993, où il avait été récompensé pour sa contribution exceptionnelle à la musique. En 2019, George Ezra avait remporté le Brit Award du meilleur artiste masculin. Chez les femmes, c'est la jeune Jorja Smith qui avait été récompensée. Le groupe rock The 1975 avait lui raflé les titres de meilleur album britannique et de meilleur groupe.

Voir plus

XS
SM
MD
LG