Liens d'accessibilité

Deux morts dans une manifestation après le meurtre d'une fillette au Pakistan


Zainab, 8 ans, enlevée, violée et tuée; retrouvé morte sur un tas d'ordures le 9 janvier à Kasur, Pakistan.

Deux personnes ont été tuées à Kasur, lors d'une manifestation organisée après le viol et le meurtre d'une fillette, le huitième en un an dans cette ville.

La manifestation, qui réunissait des centaines de personnes, a dégénéré lorsque des manifestants ont voulu s'en prendre à un poste de police, selon la police, qui n’a pas précisé les circonstances de la mort des deux personnes.

"Deux manifestants ont été tués et trois blessés, la situation est tendue", a déclaré un responsable de la police locale sous couvert de l'anonymat.

Un porte-parole de la police du Pendjab a expliqué que des forces spéciales avaient été envoyées à Kasur pour ramener le calme dans cette cité déjà secouée par un énorme scandale d'abus sexuels sur des enfants en 2015.

Selon la police locale, la fillette violée et tuée était âgée de huit ans. Zainab a été kidnappée le 4 janvier et son corps a été retrouvé mardi sur un tas d'ordures.

Cela porte à huit le nombre de mineurs ayant subi le même sort dans cette ville au cours de l'année écoulée, a précisé le responsable de la police, en indiquant que les enquêteurs ne pouvaient pas dire s'il s'agissait d'un tueur en série ou pas.

Le meurtre de Zainab a provoqué la stupeur et la colère des habitants de Kasur, une ville proche de la frontière indienne, mais a aussi eu un écho dans tout le pays.

Le président de la Cour suprême a exigé qu'un rapport de police lui soit communiqué dans les 24 heures. L'armée, via un tweet, a apporté son soutien aux enquêteurs et a appelé à une justice exemplaire.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG