Liens d'accessibilité

Des membres d'une ONG vont traverser le détroit de Gibraltar à la nage

  • VOA Afrique

Des gens profitent de la plage alors que la police patrouillent, dans le détroit de Gibraltar, le 10 août 2015.

Une quarantaine de compagnons et bénévoles d'Emmaüs, une association d'aide aux démunis, comptent traverser le détroit de Gilbraltar à la nage ou en kayak début septembre "en hommage aux dizaines de milliers de personnes mortes en Méditerranée".

Cette opération spectaculaire, dans le cadre d'une campagne baptisée "Article treize" (en référence à l'article sur la libre circulation de la Déclaration universelle des droits de l'homme), aura lieu à une date fixée "entre le 4 et le 11 septembre" en fonction des conditions météo, vraisemblablement le jeudi 7, a-t-on précisé de même source.

Huit personnes à la nage et 36 autres en kayak se lanceront dans la traversée de 14 kilomètres.

Le maire écologiste de Grande-Synthe (Nord) Damien Carême, qui avait ouvert en mars 2016 un camp humanitaire aux normes ambitieuses (détruit par un incendie en avril dernier), compte participer au projet et affronter à la nage les 6 heures de traversée, a-t-on assuré.

"L'idée était de mener une action autour de ces migrants qui meurent parce qu'on ne leur permet pas de traverser la Méditerranée de manière légale", a affirmé à l'AFP Frédéric Amiel, un responsable d'Emmaüs.

"Cela fait des années que ça dure et ils continueront d'essayer de traverser, parce que c'est une question de survie pour eux", a-t-il ajouté, déplorant la logique "de non-accueil" des pouvoirs publics face à la crise migratoire, avec "une gestion des frontières mortifère".

En 2015, deux compagnons d'Emmaüs avaient déjà traversé le détroit à la nage. Pour assurer la sécurité de cette nouvelle édition, un bateau escortera les nageurs pendant la traversée, assure-t-on chez Emmaüs.

Dans le cadre de sa campagne, parrainée par le chanteur français Bernard Lavilliers, Emmaüs avait déjà lancé en juillet un spot vidéo glaçant, intitulé "l'horreur ne prend jamais de vacances", et situé sur une place jonchée de linceuls.

Vu plus de deux millions de fois sur internet, le clip a télescopé l'actualité puisque fin août des migrants avaient débarqué en canot sur une plage espagnole, au beau milieu des touristes.

Selon Frontex, l'agence européenne de contrôle des frontières, plus de 2.300 personnes ont emprunté illégalement la route de "Méditerranée occidentale" vers l'Espagne pour le seul mois de juillet, quatre fois plus qu'un an auparavant.

Emmaüs prévoit un second film avec des personnalités du cinéma, du monde politique et des médias, qui sera dévoilé lors d'une conférence de presse le 30 août.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG