Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Des leaders religieux réunis au Vatican en octobre pour contribuer à la COP26


Le Pape François, à droite, salue les fidèles lors de son audience des participants au Congrès National de la Fédération Italienne des Maîtres du Travail, à Aula Paolo VI au Vatican, le 15 juin 2018.

Une quarantaine de représentants de diverses confessions religieuses se retrouveront le 4 octobre prochain au Vatican et à Rome pour rédiger un appel en amont de la conférence mondiale sur le climat (COP 26) prévue à Glasgow en novembre.

Des scientifiques seront aussi conviés à la rencontre "Foi et science", organisée par le Royaume-Uni, l'Italie et le Saint-Siège, a indiqué au cours d'une présentation l'ambassadrice britannique auprès du Saint-Siège, Sally Axworthy.

"Il était essentiel d'avoir des représentants des religions majeures venant du monde entier", même si la participation est restreinte par la pandémie, a-t-elle souligné.

La liste des participants n'a pas encore été dévoilée, mais le pape François, grand avocat de la préservation de la planète, devrait "très certainement" venir, a indiqué Mgr Paul Gallagher, chargé au Vatican des rapports avec les autres Etats.

Six réunions virtuelles de personnalités religieuses et de scientifiques ont déjà été organisées pour préparer la rencontre, avec un point évident de convergence selon Sally Axworthy: "la nature est sacrée et c'est notre devoir de protéger l'environnement"

La réunion vise à offrir "une impulsion inédite à la COP26", estime l'ambassadeur italien auprès du Saint-Siège, Pietro Sebastiani.

L'Italie, qui préside actuellement le G20, organisera par ailleurs à Milan (nord de l'Italie) du 30 septembre au 2 octobre une réunion ministérielle informelle préparatoire de la COP26.

Du 28 au 30 septembre, 400 jeunes âgés de 15 à 29 ans venant de 197 pays se retrouveront aussi à Milan pour élaborer des propositions et pourront débattre avec les ministres le dernier jour.

Le pape François pourrait se rendre à la conférence sur le climat de Glasgow, en synchronisant sa visite avec celle du patriarche orthodoxe Bartholomée, indique le Vatican.

Initialement prévu pour novembre 2020, le sommet de Glasgow, qui réunira des dirigeants issus de 196 pays, ainsi que des entreprises et des experts, avait été repoussé l'an dernier en raison du Covid-19.

XS
SM
MD
LG