Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Mise en place d'une équipe de 10 enquêteurs après la tuerie


Abdoul Kader Nagalo, procureur du Faso sur le plateau du 20h, le 7 janvier 2019. (VOA/ Lamine Traoré)

Après les tueries de Yirgou dans le centre-nord du Burkina le jour de l’an et qui ont fait 47 morts, un procureur a annoncé la mise en place d'une équipe de 10 enquêteurs.

Le procureur du Faso, près le Tribunal de grande instance de Kaya, de la région a fait le point du dossier judiciaire lundi soir.

Le point sur la tuerie de Yirgou
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:00:58 0:00

Sur le plateau du 20 heures de la télévision nationale, le procureur du Faso rassure qu’une enquête judiciaire a aussitôt été ouverte et ces tueries seront traitées avec rigueur et fermeté.

"Dans un État de droit, ce sont des faits qui sont inacceptables, ce sont des actes graves, des violations de droits humains. Il y a déjà une équipe de 10 enquêteurs en place et il y a un renfort qui doit aller les assister pour que les choses aillent vite", a déclaré Abdoul Kader Nagalo.

Le procureur a annoncé que pour l’heure, aucune interpellation n’a été faite même si plusieurs Koglwéogo, cette milice d’autodéfense ont assumé la responsabilité de cette tuerie de Yirgou.

C’est à la suite d’une attaque terroriste ce 1er janvier que des villageois appuyés des Koglweogo, ont pris d’assaut les campements d’éleveurs Peuls. En guise de représailles, des dizaines de peuls ont été tués et leurs maisons incendiées.

XS
SM
MD
LG