Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

États-Unis

De plus en plus d'américaines enceintes accros aux opiacés

Le nombre de femmes enceintes dépendantes des opiacés a été multiplié par quatre aux Etats-Unis en l'espace de 15 ans, selon des statistiques officielles.

Un rapport des Centres américains pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) révèle "des hausses importantes" entre 1999 et 2014 "dans les 28 Etats disposant de données."

"Ces chiffres mettent en avant l'impact dévastateur de la crise des opiacés sur les familles à travers les Etats-Unis, y compris chez les plus jeunes", a commenté le directeur des CDC Robert Redfield.

"Une addiction non traitée aux opiacés durant la grossesse peut avoir des conséquences terribles", a-t-il ajouté.

>>> Lire aussi: Doublement des hospitalisations d'enfants et adolescents américains pour surdose d'opiacés

Les risques de mortalité maternelle et infantile et de naissance prématurée sont notamment accrus. Les bébés nés de femmes ayant abusé d'opiacés au cours de leur grossesse développent par ailleurs souvent la même addiction et doivent subir un sevrage douloureux appelé syndrome d'abstinence néonatal.

"L'utilisation d'opiacés chez les femmes enceintes constitue un problème majeur de santé publique", souligne le rapport des CDC.

Le taux de femmes souffrant d'addiction aux opiacés lorsqu'elles arrivent à l'hôpital pour accoucher "a augmenté de 1,5 pour 1.000 en 1999 à 6,5 en 2014", selon le document.

>>> Lire aussi: Alcool, drogue et suicides font des ravages chez les Américains blancs d'âge moyen

Les Etats-Unis font actuellement face à une grave crise d'addiction aux opiacés -parmi lesquels des antidouleurs comme l'oxycodone ou l'héroïne- à l'origine de 42.000 décès en 2016.

Les CDC pointent notamment du doigt les médecins prescrivant trop d'opiacés et appellent à redoubler d'efforts pour empêcher les femmes enceintes de développer une dépendance et les aider à se faire soigner.

Avec AFP

Toutes les actualités

Joe Biden est en tête des sondages devant le président sortant Donald Trump

Joe Biden est en tête des sondages devant le président sortant Donald Trump
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:54 0:00

Une tragédie s'abat sur la communauté sénégalaise de Denver, au Colorado

Une tragédie s'abat sur la communauté sénégalaise de Denver, au Colorado
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:03:15 0:00

Black Lives Matter: pourquoi il ne faut pas abolir la police

Black Lives Matter: pourquoi il ne faut pas abolir la police
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:00:50 0:00

Coronavirus: état des lieux dans le monde

Coronavirus: état des lieux dans le monde
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:00:57 0:00

Sanctions américaines contre Abass Sidiki, chef de la milice des 3R en RCA

Un soldat monte la garde près d'anciens enfants soldats anti-Balaka attendant d'être libérés d'un camp à Batangafo, en République centrafricaine, 28 août 2015. AFP PHOTO / EDOUARD DROPSY

Le Trésor américain a imposé des sanctions contre Bi Sidi Souleymane alias Sidiki Abbas, le chef de la milice dite des "3R" (Retour, Réclamation et Réhabilitation) en République centrafricaine, a-t-on appris vendredi de source officielle.

Ces sanctions font suite à des mesures similaires prises par le Conseil de sécurité des Nations unies, selon un communiqué du Trésor.

D’après les autorités américaines, le groupe 3R aurait tué, torturé, violé et déplacé des milliers de civils depuis 2015 et M. Souleymane aurait lui-même participé à ces exactions.

Par ailleurs, le Comité des sanctions du Conseil de sécurité des Nations unies pour la RCA a mis en place un gel des avoirs et une interdiction de voyager à l'encontre de M. Souleymane.

Selon les lois américaines, désormais les avoirs de M. Souleymane aux États-Unis ou sous le contrôle de ressortissants américains sont systématiquement gelés.

Pour rappel, la milice 3R le groupe armé le plus imposant en Centrafrique. Son chef, M. Souleymane, est un Camerounais qui se positionne comme le défenseur des peuples peuls, selon plusieurs sources concordantes.

Voir plus

XS
SM
MD
LG