Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Forte baisse des arrestations à la frontière mexicaine sous l'administration Trump


Des policiers patrouillent à la forntière américano-mexicaine après avoir trouvé le corps d'un migrant, à Ciudad Juarez, Mexique, le 25 juillet 2017.

Le nombre de personnes qui tentent de passer clandestinement la frontière mexicaine a chuté à son niveau le plus bas en 46 ans.

Entre septembre 2016 et 2017, les agents frontaliers des États-Unis ont effectué 310 531 arrestations, soit une baisse de 24% par rapport à l'année précédente et la plus faible depuis 1971.

Selon les statistiques de la Sécurité intérieure publiées mardi, les arrestations ont immédiatement baissé après la victoire électorale du président Trump, reflétant peut-être l'effet dissuasif de sa rhétorique sur les candidats à la frontière, bien qu'à partir du mois de mai, le nombre de personnes placées en détention ait à nouveau augmenté.

À l'inverse, les arrestations d'étrangers vivant illégalement aux États-Unis ont augmenté sous Trump. Les agents américains de l'immigration et des douanes (ICE) ont effectué 110 568 arrestations entre l'inauguration de Trump et la fin septembre, selon les chiffres publiés mardi, une augmentation de 42% par rapport à la même période de l'année précédente.

Tyler Houlton, un porte-parole du département de la Sécurité intérieure, a déclaré que les chiffres publiés mardi étaient une mesure de "l'agenda axé sur la sécurité" du président.

"C'est le reflet de l'application de la loi que le Congrès a adopté", a-t-il déclaré.

Peu de temps après sa victoire électorale, le président Trump a promis d'expulser ou d'incarcérer "probablement deux millions" d'étrangers avec des antécédents criminels qui, selon lui, étaient des membres de gangs et des trafiquants de drogue, affirmant que ce chiffre atteindrait trois millions.

Mais le nombre de personnes expulsées des États-Unis a diminué d'environ 6% au cours de l'année fiscale 2017 du gouvernement, car en parallèle, le nombre de passages clandestins illégaux a baissé.

L'augmentation des arrestations ont imposé un nouveau fardeau aux tribunaux fédéraux de l'immigration des États-Unis, qui ont un arriéré de plus de 600 000 dossiers.

L'ICE a indiqué que le nombre d '"étrangers criminels" qu'elle a expulsés a augmenté à 67 859 au cours de l'année fiscale 2017, soit une augmentation de 12,5% par rapport à l'année précédente.

Les douanes et de la protection des frontières des États-Unis ont également publié le total de leurs saisies de drogue à la fin de l'année.

Les chiffres ont montré une augmentation alarmante des saisies d'opioïde synthétique mortel au cours des dernières années.

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG