Liens d'accessibilité

De la publicité gratuite pour aider les entreprises des jeunes togolais


Echange de document entre le ministre de la communication et celle de l'emploi des jeunes, à Lomé, Togo, le 15 janvier 2017. (VOA/Kayi Lawson)

Faire de la publicité sur les médias traditionnels afin booster son entreprise est une nécessité. Mais pour les jeunes entrepreneurs Togolais, cela relève du luxe.

Dans un souci d’apporter un appui médiatique à la promotion des jeunes entrepreneurs bénéficiaires des dispositifs et mécanismes d’accompagnement mis en place par le gouvernement togolais, une convention de partenariat a été signée entre le ministère de la communication et celui de l’emploi des jeunes.

La convention donne la possibilité d'obtenir une diffusion gratuite de publireportage et passages publicitaires. Guy Madjé Lorenzo, ministre togolais de la communication a encouragé les jeunes entrepreneurs togolais.

Cette facilité de communication gratuite sur les médias publics n’est concédée qu’aux entreprises qui ont déjà bénéficié des mécanismes d’accompagnement du gouvernement.

Pour Irène Assiongbon, directrice de Perloria, une TPE spécialisée dans des bijoux en perle, la réflexion doit se poursuivre pour inclure les startups non bénéficiaires de ces mécanismes.

Les jeunes entrepreneurs Togolais ont saisi cette occasion pour égrener une pile de doléances au nombre desquels des exonérations fiscales.

Selon les responsables des startups au Togo, le packaging, l’accès aux sources de financement et la communication sont les trois premiers facteurs qui freinent la croissance de leurs entreprises.

Kayi Lawson, correspondante à Lomé

XS
SM
MD
LG