Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Course aux meilleurs affaires lors du Black Friday aux Etats-Unis


Des milliers de personnes se réveillent tôt le vendredi à la recherche des meilleures offres pour la saison festive.

Comme chaque année, des millions d’acheteurs ont pris d’assaut les magasins vendredi, au lendemain de la fête de Thanksgiving, célébrant la réconciliation entre les natifs américains et les colons.

Ces clients sont à la recherche des meilleurs soldes de l’année. Les basses températures record et la concurrence sur internet n’ont pas découragé les inconditionnels du "Black Friday", une tradition américaine marquant le début de la saison festive.

Selon les météorologistes, les Etats-Unis n’avaient pas connu un “Black Friday” aussi froid depuis au moins vingt ans. Mais cela était loin de démotiver les "shoppers".

Il fait un froid glacial, mes mains sont glacées, mais ça m’est égale. C’est une excellente opportunité, on peut économiser de l’argent et c’est super d’être ici", a déclaré à l’AFP Sam Levy, un habitant de New York.

Aussitôt après avoir dégusté la dinde rôtie, le plat traditionnel de Thanksgiving, ces américains se sont précipités devant les centres commerciaux, espérant être parmi les premiers à profiter des remises alléchantes offertes par des magasins.

Ces derniers n’attendent plus le vendredi au petit matin pour ouvrir leurs portes. Leurs offres spéciales sont disponibles dès le jeudi soir.

Ce démarrage prématuré du "Black Friday" est dû à la rude concurrence imposée par les géants de la vente sur internet comme Amazon et Apple. La majorité des jeunes font leurs achats en ligne.

Sur les 40 milliards de dollars qui pourraient être dépensés durant cette saison, la moitié au moins reviendrait à la vente en ligne. Entre mercredi et vendredi plus de quatre milliards ont été dépensés via e-commerce, selon Taylor Schreiner, directeur de Adobe Digital Insights, cité par la Chaine CNN.

Mais tout le monde n’est pas adepte des achats sur internet. “Quand vous faites vos achats physiquement, vous voyez des fois des choses que vous n’auriez pas vu sur internet, parce que nous n’allez pas surfer sur chaque page après tout. Ensuite, il y a l’expérience, les gens, l’atmosphère, c’est une expérience superbe. Et ça, vous ne pouvez pas l’avoir sur internet", a indiqué Sam Levy.

L'histoire de Thanksgiving (vidéo)
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:08 0:00

Un autre client, Karl Ritcher, qui a décidé de braver le froid explique : “On veut juste profiter de la foule, profiter de la saison. La moitié du plaisir c’est de se retrouver au milieu de la foule".

MM. Levy et Ritcher sont âgés respectivement de 44 et 59 ans. Ils font donc partie d’une génération qui valorise plus le "Black Friday", comparée à celle des milléniaux, plus encline à faire ses achats sur internet.

Le Black Friday marque le début d’un mois d’achats frénétiques en vue des fêtes de Noël et de fin d’année. Pour les grands magasins, c’est la période la plus fructueuse de l’année. Donc, ils rivalisent dans leurs offres.

Cette année pourrait bien battre tous les records en termes de dépenses pendant la saison des fêtes, grâce notamment à la bonne santé de l’économie, qui se traduit par un taux de chômage de moins de 4% et des ménages qui, en moyenne, gagnent plus.

XS
SM
MD
LG