Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

RDC

Coupure internet en RDC: les USA protestent, les start-up à la peine

Les clients surfent sur Internet dans un cybercafé le 25 février 2015 à Kinshasa.

L'ambassadeur des États-Unis à Kinshasa a protesté samedi contre la coupure internet en République démocratique du Congo (RDC), qui pénalise les entreprises du secteur numérique.

"20 jours sans internet sont 20 jours de trop. Il doit être rétabli maintenant. Les démocraties s'épanouissent et les sociétés prospèrent quand les gens sont informés et peuvent communiquer librement", a écrit sur Twitter l'ambassadeur américain Mike Hammer.

L'accès internet et les SMS sont coupés en RDC depuis le 31 décembre, au lendemain des élections générales, sur la demande des autorités.

Les start-up congolaises sont pénalisées par cette coupure, selon une étude de l'association Silikon Bantu parvenue à l'AFP.

Silikon Bantu, qui regroupe une vingtaine d'entrepreneurs congolais actifs dans les nouvelles technologies numériques, a fait état d'une "perte des recettes de l’ordre de moins 10%".

Emart.cd, une plateforme e-commerce de vente de provisions alimentaires, qui "réalisaient 60 à 70 livraisons par jour en moyenne, n’en effectue plus que deux à trois par jour", détaille cette étude.

De même, "Baziks, une plateforme de streaming musical sur Internet qui réalisait 100 abonnements par semaine n’en réalise plus que 15 en moyenne, et cela affecte aussi négativement la campagne de financement participatif (crowndfunding) qu’elle avait lancée", ajoute Silikon Bantu, dont les locaux sont installés dans de vastes hangars à Kinshasa.

"Des start-up qui avaient entamé le développement de leurs plateformes (applications) (...) ne savent plus assurer leur back-office, faute d’accessibilité", déplore l'étude.

Aucune date n'a été donnée pour le rétablissement d'internet en RDC.

Toutes les actualités

La justice congolaise condamne 14 personnes pour le meurtre des musiciens jumeaux en juillet

Max Nsenga Ntumba et Percé Muamba Ntumba, les deux jumeaux rappeurs du groupe Noir Jumeaux ou Jum Black.

Quatorze personnes ont été condamnées à mort pour le meurtre de frères jumeaux rappeurs brûlés vifs fin juillet dans une localité enclavée du sud-ouest de la  République démocratique du Congo, a-t-on appris vendredi d'un avocat de la partie civile.

Les quatorze hommes ont été "condamnés à mort hier (jeudi) pour le meurtre" de Max Nsenga Ntumba et Percé Muamba Ntumba, deux rappeurs de Kinshasa qui se trouvaient dans la province du Kongo-central, a déclaré à l'AFP Me Trésor Lobo, un des avocats de partie civile.

En RDC, la peine de mort peut être prononcée mais n'est pas appliquée et commuée en prison à perpétuité depuis 2003.

Au total 25 personnes ont été poursuivis dans cette affaire, neuf ont été acquittées faute de preuves suffisantes et les juges ont disjoints la procédure pour deux autres, a-t-il expliqué.

Les deux frères jumeaux, âgés de 28 ans, ont été battus à mort et brûlés vifs après avoir été accusés d'avoir tenté de voler la moto d'un conducteur qui les transportait, dans la nuit du 30 au 31 juillet.

L'acte avait provoqué l'émoi à Kinshasa et au Kongo-central, une région où les deux frères rappeurs étaient connus.

Enterrés d'abord dans une fosse commune, les jumeaux ont ensuite été exhumés et inhumés dans un cimetière de Kinshasa.

VIH/sida: la sensibilisation bat de l'aile à Kinshasa

VIH/sida: la sensibilisation bat de l'aile à Kinshasa
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:43 0:00

Le libraire de Kinshasa mène un combat solitaire

Le libraire de Kinshasa mène un combat solitaire
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:58 0:00

La journée internationale des personnes handicapées: Entretien avec Eloi Kingueze

La journée internationale des personnes handicapées: Entretien avec Eloi Kingueze
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:03:03 0:00

Alpha Ramazani, libraire hors pair à Kinshasa

Alpha Ramazani, libraire hors pair à Kinshasa
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:25 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG