Liens d'accessibilité

Coupe du Monde Russie 2018 : le Ghana en difficulté après le nul contre le Congo


Après la victoire de l'Ouganda contre l'Egypte, le Ghana avait une chance de revenir sur le duo de tête. Une opportunité gaspillée face à un Congo accrocheur (1-1).

Le Ghana n'a toujours pas remporté le moindre match après trois journées. Les Black Stars qui recevaient le Congo, avec l'occasion de revenir sur l'Ouganda, nouveau leader du groupe E. Mais les coéquipiers d'André Ayew n'ont pas saisi l'opportunité.

Menés au score pendant la grande partie du match après l'ouverture du score de Thievy Bifouma (18e), ils n'ont égalisé qu'à cinq minutes de la fin. C'est le milieu de terrain de l'Atlético de Madrid, Thomas Partey, qui a trouvé la faille (85e).

Avec deux nuls en trois matches, le quatrième de la dernière Coupe d'Afrique des Nations est en mauvaise posture, cinq points derrière l'Ouganda.

Le Cameroun n'a plus son destin en main après avoir essuyé une large défaite de (4-0) au Nigeria.

Les Lions indomptables ont été humiliés 0-4 vendredi à Uyo par le Nigéria lors de la 3e journée de ces éliminatoires pour le mondial Russie 2018. Inexistants et moribonds du début à la fin, les hommes d’Hugo Broos ont essuyé le plus gros échec du Cameroun face aux Super Eagles.

Ighalo s'illustre le premier...

Malgré un bon début de partie, les Camerounais mettent rarement les Nigérians en difficulté. Excepté ce coup de tête de Ngadeu qui oblige le gardien de but Nigerian Ezenwa à se surpasser pour mettre le ballon en corner. Après plus rien, ce qui a mis les Nigérians en confiance et qui n'ont mis du temps pour réagir.

Dans un stade d’Uyo chaud-bouillant, les Super Eagles ont facilement déroulé.

Dès la 24e minute, Victor Moses ouvre la marque, mais son but est refusé pour une position d’hors-jeu. La défense camerounaise est ensuite acculée et finit par craquer.

A la réception d’un ballon mal dégagé par Ondoa, Obi Mikel sert parfaitement Odion Ighalo en profondeur. L'attaquant des Super Eagles a résisté à la charge de Ngadeu avant de battre le gardien camerounais d’une frappe croisée du pied gauche (1-0, 29e).

Submergée par les assauts adverses, la défense camerounaise finit par craquer. Simon Moses très en vue a d'abord raté un face-à-face avec Ondoa. Cinq minutes plus tard, il oblige Teikeu de renvoyer le ballon en corner. Sur ce coup de pied, le joueur de Chelsea trouve Obi Mikel pour le 2-0 (42e). Et c'est sur ce score que l'arbitre renvoie les deux équipes au vestiaire.

Victor Moses buteur puis passeur...

De retour des vestiaires, les Camerounais ont commencé par se retrouver quand les Nigérians plus réalistes ont plié la rencontre.

Et comme lors de la première mi-temps, ce sont encore les locaux qui réussissent leurs coups. Bien lancé à l’issue d’une belle combinaison, Victor Moses envoyait un missile dans la lucarne de Fabrice Ondoa (3-0, 54e). Jamais mis en danger, les coéquipiers d’Obi Mikel assénaient enfin un dernier coup aux Lions par un Kelechi Iheanacho qui, à peine rentré en jeu, faisait lui-aussi trembler les filets camerounais sur un service de Moses.

Sale soirée pour les Camerounais qui se sont mis en difficulté dans ce groupe B dominé par le Nigeria avec (9 points) trois victoires en autant de matches.

Les lions comptent désormais 7 points de retard sur les Nigérians solides leaders du groupe. Le match retour s'annonce épique.

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG