Liens d'accessibilité

Côte d'Ivoire : ouverture vendredi des Jeux de la Francophonie


C’est ce vendredi après-midi que sera donné le coup d’envoi  des 8èmes Jeux de la Francophonie au Stade Félix-Houphouët-Boigny, en présence de plusieurs dirigeants politiques de l’espace francophone. Plus de 4.000 athlètes venus d’une cinquantaine de pays vont prendre part à cette manifestation culturelle et sportive.

Abidjan, capitale de la francophonie. Jusqu’au 30 juillet prochain, la capitale économique ivoirienne va abriter le plus grand événement sportif et culturel de la francophonie dédié à la jeunesse. Plus de 4.000 participants, artistes et athlètes venus des quatre coins du monde, vont se retrouver ici au bord de la lagune Ebrié dans un esprit de fête et d’échanges.

Ousmane Logué est peintre burkinabè. Il participe pour la première fois à ces jeux : « On est venu pour chercher la médaille d’or. A cela il faut ajouter les échanges et les rencontres que nous aurons avec d’autres artistes et cela est très important pour nous. Le cadre est vraiment bien.»

Autre délégation présente à Abidjan, la délégation libanaise. Au plan culturel le pays des cèdres pourra compter sur le groupe Chant Pleins en compétition dans la catégorie chanson. Elias Talouf est membre de ce groupe : « Vous allez entendre et apprécier nos chansons. Elles sont originales et c’est nous-mêmes qui les avons composées. »

Les Lions Indomptables veulent frapper un grand coup au tournoi de football.
Les Lions Indomptables veulent frapper un grand coup au tournoi de football.

Les Camerounais sont aussi à Abidjan pour ces Jeux de la Francophonie. La délégation venue de Yaoundé compte plus de 120 artistes et athlètes. Et en football, les Lions entendent se faire respecter. Baizo Olivier, capitaine des Lions indomptables: « Nous avons un moral très haut pour aborder cette compétition. Nous sommes dans une grande poule avec le Mali, le Niger et le Congo. Pour nous et toute la délégation camerounaise, l’ambition c’est de rentrer au pays avec toutes les médailles. »

Une vue du village des jeux. Les participants saluent la qualité des infrastructures.
Une vue du village des jeux. Les participants saluent la qualité des infrastructures.

Au point de vue organisation, la Côte d’Ivoire peut déjà se féliciter d’avoir réussi à mettre à la disposition des participants des infrastructures de très grande qualité. Le Stade Houphouët-Boigny et bien d’autres sites sportifs et culturels ont été totalement rénovés, un village pour l’hébergement des délégations a été construit, des dispositions spéciales ont été prises pour assurer le transport des participants.

Les artistes et athlètes sont là. Tout est en place en vue de faire de ces Jeux une réussite. Mais avec les bruits de bottes que connaît le pays depuis quelques semaines, la grosse et véritable inquiétude est liée au climat sécuritaire. Le ministre ivoirien de la Défense, Hamed Bakayoko, tient à rassurer les participants : « Je rassure les participants. Ce sont juste des perturbations, des opérations sporadiques pour empêcher le rayonnement de la Côte d’ivoire. Le niveau d’organisation des forces est tel que notre capacité de réaction sera toujours au rendez vous. »

Plus de 10.000 soldats, gendarmes et policiers ont été mobilisés pour assurer la sécurité de ces Jeux. Des jeux qui devraient être couverts par pas moins de 700 journalistes et suivis par quelque 500 millions de téléspectateurs à travers le monde.

Georges Ibrahim Tounkara, Abidjan, VOA Afrique

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG