Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Afrique

Accord entre gouvernement et syndicats pour une "trêve sociale" en Côte d'Ivoire

Le président ivoirien Alassane Ouattara à l'Élysée, France, le 11 juin 2017.

Le gouvernement et les syndicats ivoiriens ont signé jeudi à Abidjan un accord visant à instaurer "une trêve sociale de cinq ans", après la grève des fonctionnaires qui avait paralysé en janvier l'administration publique du pays

Les deux parties sont également tombées d'accord sur le paiement des stocks d'arriérés d'un montant global de 249,6 milliards de francs CFA (environ 381 millions d'euros) pour près de 130.000 travailleurs, soit près 80% des effectifs de la fonction publique.

"70% du montant des stocks (principal point de revendication) seront payés à partir de 2018 sur cinq ans, soit 34,9 milliards de FCFA par an (53,2 millions d'euros). Les 30% restants sur la période 2023-2025", selon un échéancier "compatible avec les engagements pris avec le FMI".

"Cette trêve ne vise aucunement à neutraliser les syndicats, elle marque plutôt une volonté résolue (...) de briser définitivement le mur de méfiance et de suspicion qui tend parfois à obstruer les rapports entre les deux parties", a déclaré le Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, lors d'une cérémonie.

"Il nous faut fonder sur la base de cette trêve sociale librement consentie une culture de la négociation, du compromis et de la responsabilité", a souhaité M. Coulibaly, soulignant que son gouvernement "ne ménagera aucun effort pour tenir ses engagements".

Toutefois, le chef du gouvernement ivoirien a averti que "le non-respect d'une des clauses de l'accord pourrait impliquer sa rupture tacite".

"Le protocole d'accord n'est pas forcement le meilleur. Cependant, force est de reconnaitre qu'il règle définitivement le problème du stock des arriérés, au centre de toutes les revendications depuis cinq ans", a affirmé de son côté Théodore Gnagna Zadi, président de la plateforme des organisations professionnelles du secteur public.

M. Zadi s'est également félicité de "cette issue heureuse, moins mauvaise pour tous".

Début janvier, les fonctionnaires ivoiriens étaient entrés en grève pour demander des augmentations de salaires, le paiement d'arriérés de primes et pour protester contre une réforme des retraites intervenue en 2012 dont les premiers effets se font sentir en 2016, avec la mise à la retraite de fonctionnaires touchés par la loi.

Cette réforme, qui a été supprimée, faisait passer l'âge de la retraite de 55 à 60 ans, voire 65 ans pour les grades les plus élevés. Les cotisations augmentaient de 6 à 8,33% du salaire, alors que les pensions étaient réduites de 30 à 50%.

Les fichiers de l'administration ivoirienne comptent actuellement près de 183.000 fonctionnaires, selon les chiffres officiels.

Avec AFP

See all News Updates of the Day

Les intempéries les plus meurtrières en Afrique australe depuis 20 ans

Zimbabwe Cyclone

L'Afrique australe a plusieurs fois été meurtrie par des tempêtes et inondations, comme lors du cyclone Idai qui vient de dévaster le Mozambique et le Zimbabwe. Rappel des intempéries les plus meurtrières des vingt dernières années :

- La plus meurtrière au Mozambique en 2000 -

En février et mars 2000, des inondations sans précédent depuis un demi-siècle au Mozambique font quelque 800 morts, au moins 50.000 sans-abri et affectent environ deux millions de personnes sur une population de 17 millions.

Les provinces les plus touchées sont Maputo, Gaza et Inhambane (sud). Cette catastrophe, à laquelle s'ajoutent les effets du passage du cyclone Eline, porte un coup sévère à l'économie du pays. Eline tue également 130 personnes à Madagascar.

En janvier et février 2013, de nouvelles inondations dans la province de Gaza font plus d'une centaine de morts et environ 250.000 sinistrés, emportant routes, hôpitaux et maisons.

En janvier 2015, le Mozambique connaît une autre catastrophe majeure: après de fortes précipitations, le fleuve Licungo, qui sépare le pays en deux, monte subitement de 12 mètres, dévastant la province de Zambézie (centre), plongeant la moitié nord du pays dans le noir et coupant l'axe autoroutier Nord-Sud, ce qui complique l'acheminement de l'aide humanitaire. Ces inondations font près de 160 morts (hors cas de choléra) et 177.000 sinistrés. Au Malawi voisin, des crues tuent 176 personnes.

- 2004 : Madagascar -

En mars 2004 à Madagascar, le cyclone Gafilo dévaste le nord et l'ouest faisant au moins 241 morts, ainsi que plus de 300.000 sans-abri.

L'île est fréquemment frappée par de nombreux cyclones et tempêtes tropicales, comme Géralda en février 1994 (au moins 200 morts, 500.000 sinistrés) et Gretelle en janvier 1997 (152 morts, 60.000 sans-abri).

- 2016-2017 : Zimbabwe -

Entre décembre 2016 et février 2017, le Zimbabwe, déjà touché par la sécheresse, subit des inondations qui font au moins 246 morts. Plus de 2.000 personnes sont déplacées.

S'ensuit une recrudescence du paludisme, qui provoque 150 morts en deux mois.

Les intempéries les plus meurtrières des dernières décennies sur l'ensemble du continent africain ont frappé entre octobre 1997 et janvier 1998 une vaste zone englobant la Somalie, l'Ethiopie, le Kenya, la Tanzanie et l'Ouganda. De gigantesques inondations, suite à des pluies torrentielles causées par El Niño, une anomalie océanique et atmosphérique qui s'empare du Pacifique tropical, qui perturbe tous les trois à sept ans températures, courants et précipitations, avaient alors affecté ces cinq pays pendant trois mois, faisant plus de 6.000 morts.

Un ex-enfant soldat ouvre une école de boxe

Un ex-enfant soldat ouvre une école de boxe
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:10 0:00

L’art du Cap attire les collectionneurs

L’art du Cap attire les collectionneurs
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:38 0:00

Les femmes disent non au harcèlement sexuel

Les femmes disent non au harcèlement sexuel
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:08 0:00

Deuil national au Mozambique

Deuil national au Mozambique
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:33 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG