Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Coronavirus: plus de 130 agents des services secrets en quarantaine


Un agent des services secrets américains monte la garde alors que le président américain Donald Trump prend la parole lors d'un rassemblement à l'aéroport régional de Prescott, en Arizona, le 19 octobre 2020.

Plus de 130 agents des services secrets américains ont été contrôlés positifs au nouveau coronavirus ou ont été en contact étroit avec des collègues infectés, selon le quotidien The Washington Post, qui cite des sources anonymes bien renseignées.

Les agents des services secrets sont entre autres chargés de protéger le président Donald Trump lors de ses déplacements et à la Maison Blanche. Les agents infectés ont reçu l'ordre de s'isoler, selon le journal.

D’après ces sources, les infections de ces agents seraient liées aux rassemblements organisés par l’équipe de campagne du président américain dans le cadre de la présidentielle du 3 novembre dernier.

Toujours selon le Washington Post, environ 10% de la garde rapprochée a été mise "sur le banc de touche".

Des agents des services secrets montent la garde autour du candidat démocrate à la présidence des États-Unis Joe Biden à Lancaster, Pennsylvanie, États-Unis, le 7 septembre 2020.
Des agents des services secrets montent la garde autour du candidat démocrate à la présidence des États-Unis Joe Biden à Lancaster, Pennsylvanie, États-Unis, le 7 septembre 2020.

Depuis le mois dernier, le président, la Première dame, leur fils et plusieurs responsables de la Maison Blanche et ceux de l’équipe de campagne ont contracté le coronavirus après avoir pris part à des événements ou de nombreuses personnes ne portaient pas de masque facial.

Un porte-parole de la Maison Blanche, Judd Deere, a déclaré au Washington Post que l'administration prend "chaque cas au sérieux", tandis que les services secrets se sont refusés à tout commentaire.

Les infections signalées parmi les agents de la garde présidentielle interviennent à un moment où de nombreux États craignent une nouvelle vague de contagion. Plus de 153 000 nouvelles infections aux États-Unis ont été signalées jeudi, selon l'université Johns Hopkins, la première fois que le nombre total de nouvelles infections en un jour a dépassé 150 000.

A ce jour, près de 10,6 millions de personnes aux États-Unis ont contracté le coronavirus, et le nombre de décès liés à la maladie COVID-19 approche les 243 000, selon l'université Johns Hopkins.

XS
SM
MD
LG