Liens d'accessibilité

Combats en Ouganda : au moins 152 personnes, dont un roi, inculpés pour trahison


Un membre de la garde royale de Charles Wesley Mumbere est menotté après que les agences de sécurité ougandaises l'ont appréhendé avec des fusils d'assaut et des engins explosifs artisanaux lors d'une fouille dans un des sanctuaires du royaume près du village de Kasese de la RDC, 29 novembre 2016.

Cent cinquante-deux personnes, dont un souverain local, ont été inculpées pour trahison, en lien avec des violences qui avaient fait au moins 87 morts fin novembre dans la région de Kasese, dans l'ouest de l'Ouganda, indique leur avocat.

Le roi du Rwenzururu, Charles Wesley Mumbere, "a été inculpé aujourd'hui (mercredi) avec 151 autres personnes pour trahison" par le tribunal de Jinja, à une centaine de kilomètres à l'est de la capitale Kampala, a indiqué à l'AFP leur avocat, Evans Ochieng.

"Mes clients, y compris le roi, nient absolument les accusations. Tout a été fabriqué de toutes pièces par l'État", a-t-il plaidé, précisant que tous avaient été maintenus en détention.

Le roi était apparu seul mercredi devant le même tribunal, qui l'avait inculpé pour terrorisme, vol aggravé et meurtre, a précisé l'avocat. Ces chefs d'inculpation et celui de trahison sont passibles de la peine capitale en Ouganda.

Ces personnes sont accusées d'être impliquées dans les combats ayant éclaté le 26 novembre à Kasese où, selon la police, des policiers avaient été attaqués par des gardes du roi du Rwenzururu.

D'après la police, ces gardes faisaient partie d'une milice liée à un mouvement prônant la création d'une "république de Yiira" sur la zone frontalière entre l'ouest de l'Ouganda et une partie du Nord-Kivu, en RD Congo.

Les combats s'étaient poursuivis le lendemain dans certains quartiers de Kasese, puis s'étaient étendus en dehors de la ville, et avaient pris fin, le même jour, lorsque la police avait pris d'assaut le palais du roi.

Le bilan officiel est d'au moins 87 morts, mais la population locale estime qu'il pourrait dépasser les 100 morts.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG