Liens d'accessibilité

Cinq membres présumés d'Al-Qaïda tués par un drone au Yémen

  • VOA Afrique

Des policiers entrent dans l'enceinte de l'ambassade américaine, à Sanaa, Yémen, le 11 février 2015.

Cinq membres d'Al-Qaïda ont été tués dimanche dans une attaque de drone dans la province yéménite de Marib, à l'est de la capitale Sanaa, ont indiqué des responsables des services de sécurité yéménites.

L'attaque, menée "probablement par un drone américain", selon l'un de ces responsables, a visé une voiture dans la zone de Saoud, au nord-ouest de la province de Marib.

Les cinq occupants du véhicule ont été tués et leurs corps carbonisés, ont affirmé ces sources.

Bien implantée au Yémen, le réseau jihadiste a profité du chaos provoqué par le conflit --opposant le gouvernement du président Abd Rabbo Mansour Hadi aux rebelles Houthis-- pour renforcer ses positions, notamment dans le sud du pays.

Mais Al-Qaïda subit de nombreuses attaques de drones, imputées aux Etats-Unis, et de forces terrestres attribuées à une unité entraînée par les Emirats arabes unis, membre de la coalition conduite par l'Arabie saoudite qui intervient au Yémen en soutien au président Hadi.

Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa), qui regroupe des jihadistes du Yémen et d'Arabie saoudite, est considérée par Washington comme la branche la plus dangereuse du réseau au niveau mondial.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG