Liens d'accessibilité

CAN 2017 : Sénégal, un outsider sérieux !


Les Lions de la Teranga arrivent à Franceville pour la CAN 2017, Gabon, le 12 janvier 2017 (VOA/Amedine Sy)

Première équipe nationale africaine selon l'indice de la Fifa, le Sénégal est très attendu au Gabon pour la 31e édition de la Coupe d'Afrique des Nations. Une compétition au cours de laquelle il est toujours favori... mais sans résultat probant.

Le Sénégal, malgré ses individualités qui évoluent dans de grands clubs européens ces dernières années, est traumatisé par des échecs répétitifs de ces trois précédentes éditions où il est éliminé dès le premier tour.

Pour cette grande fête du football continental, le Sénégal, bien vrai qu'étant un outsider sérieux, est logé dans un groupe B très relevé avec comme adversaires respectivement la Tunisie, le Zimmbabwe et l'Algérie à Franceville.

Le Sénégal face aux défis maghrébins

Pour cette 13e participation du football sénégalais à une phase finale de Coupe d'Afrique des nations de football dont la première remonte en 1965 en Tunisie, le Sénégal a eu dans le passé à rencontrer au moins une seule fois ses adversaires avec des fortunes diverses.

Les Sénégalais s’entraînent à Bongoville, le 12 janvier 2017 (VOA/Amedine Sy)
Les Sénégalais s’entraînent à Bongoville, le 12 janvier 2017 (VOA/Amedine Sy)

Premiers adversaires ce dimanche à Franceville, "Aigles" du Carthage et "Lions" du Sénégal ont eu à se coltiner à quatre reprises dans cette compétition. Et les Sénégalais sont toujours à la recherche de leur premier succès.

En 1965, les deux formations se sont quittées sur un score nul et vierge à Tunis. Trente-sept ans plus tard soit en 2002, les deux formations se quittent sur le même score à Kayes au Mali.

Les Tunisiens attendront deux ans après chez eux au stade de Radès pour s'imposer (1-0) en quart de finale.

Comme leur destin est lié, Tunisiens et Sénégalais vont affronter en 2008 au Ghana en match de groupe. Et ils vont une nouvelle fois partager les points (2-2) au cours d'un match palpitant à Tamale.

Comme la Tunisie, l'autre formation maghrébine à savoir l'Algérie possède un ascendant psychologique face au Sénégal. En deux confrontations en phases finales de Can, les "Fennecs" sortent toujours vainqueurs.

La première date de 1990 à Alger où l'Algérie bat le Sénégal (2-1) en demie finale le Sénégal au cours d'une rencontre pleins de rebondissements.

Et au cours de la deuxième rencontre, les "Fennecs" éliminent les "Lions", qu’ils dominent 2-0 à Malabo lors de la précédente édition en Guinée Equatoriale.

Petit poucet du groupe B à Franceville, le Zimbabwe a joué une seule fois le Sénégal. C'était lors de la Can 2006 en Egypte où le Sénégal s'est imposé (2-0) en match de groupe à Port Saïd.

Malgré ces résultats mitigés, le Sénégal ambitionne d'inscrire son nom pour la première sur le palmarès du football africain. Une mission difficile mais pas impossible pour une sélection sénégalaise qui a réussi un parcours sans faute (six victoires en autant de sorties) au cours des éliminatoires.

Et pour y arriver, le Sénégal mise sur un groupe homogène composé de 21 joueurs évoluant dans le "Vieux Continent" dont le leader technique n'est autre que le métronome de Liverpool Sadio Mané.

Celui-ci sera sans doute épaulé par l'ancien meilleur buteur de la L1 Moussa Sow et meilleur buteur en activité de la sélection national avec 13 réalisations.

Les "Lions" de la Teranga sous la houlette de l'ancien capitaine de la génération dorée de 2002 Aliou Cissé auront pour mission de redorer le blason du football sénégalais dont l'image n'est pas du tout reluisante ces dernières années.

XS
SM
MD
LG