Liens d'accessibilité

CAN 2017 : match décisif entre la Côte d'Ivoire et le Maroc

  • VOA Afrique

Le logo de la CAF aperçu sur le terrain lors de la cérémonie de lancement de la CAN 2017 au stade de Franceville, Gabon, 14 janvier 2017.

Le match Côte d'Ivoire - Maroc sera décisif pour les deux équipes qui s'affronte mardi sur la pelouse du Stade d'Oyem lors de la Coupe d'Afrique des Nations.

Le sélectionneur de la Côte d'Ivoire Michel Dussuyer a estimé que le match décisif contre le Maroc sera comme un "huitième de finale" pour passer au tour suivant de la CAN 2017, lundi lors de la conférence de presse d'avant-match.

"Mardi, comme je l'ai dit aux joueurs on joue un huitième de finale. On est conscient que c'est un match couperet", a déclaré Dussuyer, à la tête du tenant du titre.

Les "Eléphants", après deux nuls lors de leurs deux premiers matches, l'un décevant contre le Togo (0-0) mais l'autre plus encourageant contre la RD Congo (2-2), seront obligés de l'emporter face au Maroc pour continuer à défendre leur couronne.

La rencontre entre les deux sélections marquera également les retrouvailles entre le sélectionneur du Maroc Hervé Renard, et l'équipe qui l'a mené au sacre en 2015.

"Au fur et à mesure de la compétition, on est monté en puissance. C'est positif. C'est quelque chose qui doit nous booster. Personne n'a envie de rentrer à la maison, il faudra tout donner. Cela va se jouer au mental, sur la concentration, la rigueur", a souligné le technicien français.

"C'est un match avec une grosse pression, mais elle est des deux côtés. Le Maroc ne devra pas perdre", a-t-il ajouté, tout en pointant les points forts de son adversaire comme sa "bonne maîtrise collective" et sa "défense solide".

"C'est un adversaire qu'il ne faudra pas négliger", a prévenu le milieu ivoirien Cheick Doukouré. On a eu la chance de les jouer il n'y a pas longtemps (en éliminatoires pour le Mondial-2018, 0-0). On a les bases sur lesquelles s'appuyer pour contrecarrer leurs plans".

Pour ce match, seul le défenseur Lamine Koné risque d'être forfait côté ivoirien. "Une décision sera prise lundi soir", a indiqué Dussuyer à son sujet.

"Il ne faut pas s'inquiéter pour la Côte d'Ivoire"

Le sélectionneur du Maroc Hervé Renard, sacré en 2015 avec la Côte d'Ivoire, a estimé qu'il ne fallait pas "s'inquiéter" pour son ancienne équipe avant le choc du groupe C, déterminant pour une place en quarts de la CAN-2017, lundi lors de la conférence de presse d'avant-match.

Alors que le Maroc a réagi par une victoire contre le Togo (3-1) après sa défaite inaugurale contre la RD Congo (1-0), les "Eléphants" ont enchaîné deux nuls face aux mêmes adversaires. Ils seront obligés de l'emporter mardi pour continuer à défendre leur couronne.

"La Côte d'Ivoire a toujours pour habitude de rentrer doucement dans un tournoi comme celui-ci. J'ai revu le match contre la RDC, je pense qu'ils pouvaient espérer beaucoup mieux qu'un match nul, surtout en 2e mi-temps. Après c'est l'efficacité qui n'a pas été au rendez-vous", a analysé Renard.

"Il ne faut pas s'inquiéter pour eux, ils seront présents. Si on n'est pas parfaits techniquement, ce match sera compliqué", a-t-il prévenu, tout en rappelant que non seulement cette équipe est "championne d'Afrique en titre" mais qu'elle a aussi disputé "trois finales en 10 ans" et les "trois dernières Coupe du monde".

Votre avis

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG