Liens d'accessibilité

Les ténors voyagent ce week-end en Bundesliga


Le gardien du Bayern Munich, Manuel Neuer, sauve une balle lors d'un match de Bundesliga entre le Bayern et le Borussia Dortmund à l'Allianz Arena à Munichle samedi 1er novembre 2014. (AP Photo/Matthias Schrader)

Le Bayern ira relever le défi de l'ambitieuse équipe d'Hoffenheim, alors que Dortmund, leader à la différence de buts, aura l'avantage de statistiques flatteuses pour sa sortie à Fribourg, pour la 3e journée du championnat d'Allemagne.

Vendredi soir, Hambourg, seul des quatre co-leaders à six points à jouer à domicile, reçoit Leipzig (3 points), avec la possibilité de prendre seul la tête pour 24 heures au moins en cas de victoire.

Hanovre, le nouveau promu également à deux victoires, se déplace samedi à Wolfsburg.

Avant d'entamer sa campagne européenne mardi en recevant Anderlecht, le Bayern aura une partie difficile à Hoffenheim. Avec son effectif presque au complet, à l'exception du latéral Alaba blessé (cheville), le champion en titre -- 6 points, deuxième à la différence de buts -- est bien armé pour résister à l'équipe de Julian Nagelsmann, l'entraîneur-prodige de 30 ans à qui l'on prédit déjà un avenir... au Bayern!

Mais le club est perturbé par le débat autour de Thomas Müller. Champion du monde, titulaire pour le moment indiscutable de l'équipe nationale, l'attaquant de 27 ans ne parvient pas, depuis la saison dernière, à trouver sa place dans le système munichois de Carlo Ancelotti. Statistiques peu flatteuses et séjours sur le banc ont fini par entamer sa légendaire sérénité.

"Je ne sais pas exactement quelles qualités le coach attend de moi", a-t-il dit lors du dernier match de championnat à Brême, où il n'est rentré qu'à la 73e minute.

Pour le technicien italien, le problème n'en est pas un. Thiago Alcantara, Coman, James, Robben et Ribéry se disputent déjà les places pour jouer en appui du buteur Robert Lewandowski, au centre ou sur les ailes.

Discrètement, le manager de l'équipe nationale Oliver Bierhoff a réclamé plus de temps de jeu pour Müller d'ici au Mondial en Russie. "Aucun joueur n'a une place de titulaire garantie", a répondu sèchement Karl-Heinz Rummenigge, le patron du Bayern, "et une seule personne décide qui joue ou non: le coach Ancelotti".

Dembélé est au Barça? Et alors? Dortmund, malgré le départ de sa perle française et les blessures de plusieurs de ses internationaux, est en tête du classement, ce qui ne lui était plus arrivé depuis le début de la saison 2015-2016.

Contre Fribourg, son adversaire de samedi, le Borussia a remporté ses 12 derniers matches consécutivement, et le buteur Pierre-Emerick Aubameyang a marqué six fois lors de ses six matches contre le club de la frontière française.

Une victoire serait rassurante avant le déplacement à Tottenham mercredi en ouverture de la Ligue des champions.

L'entraîneur Peter Bosz devra toutefois se passer de nouveau de ses internationaux Julian Weigl (cheville), André Schürrle (cuisse) et Marco Reus (ligaments croisés, arrêté jusqu'en janvier).

On l'attendait depuis trois semaines, la voici! Bibiana Steinhaus, première femme de l'histoire a avoir été désignée pour arbitrer dans un grand championnat professionnel, fera ses débuts dimanche au sifflet à Berlin, pour la rencontre Hertha - Werder de Brême.

En coupe d'Allemagne, elle a déjà arbitré le Bayern début août contre l'équipe de troisième division de Chemnitz (5-0). Le facétieux Franck Ribéry, qui posait la balle pour un coup franc, en avait profité pour lui défaire un lacet. Mme Steinhaus avait souri et donné une bourrade au Français.

"J'ai interprété ça comme un geste de bienvenue, je n'ai pas eu l'impression qu'il avait une arrière pensée", a déclaré la fonctionnaire de police de 38 ans, qui a derrière elle dix ans d'arbitrage en deuxième division, et a dirigé tous les plus grandes compétitions du foot féminin.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG