Liens d'accessibilité

Bundesliga : bras de fer entre le Bayern et Leipzig avant le choc de mercredi


Robert Lewandowski du Bayern célèbre son but, à l'Allianz Arena à Munich en Allemagne, le 12 mars 2016.

Le Bayern Munich ne devra pas se rater dimanche sur le terrain du dernier Darmstadt, pour la 15e journée du championnat d'Allemagne, s'il veut aborder en position de force le choc au sommet de mercredi à l'Allianz Arena contre Leipzig.

A égalité de points avec le "Rekordmeister", le RB Leipzig jouera de son côté une partie difficile samedi à domicile contre le Hertha Berlin, troisième du classement.

Le Bayern veut passer Noël au chaud

Munich, vexé d'avoir dû céder la tête du classement au nouveau promu RB Leipzig pendant trois semaines, aura en cinq jours deux occasions de frapper du poing sur la table et de montrer qui est le patron.

Dimanche, la victoire sera obligatoire. "Nous ne devons pas commettre l'erreur du premier du classement battu par le dernier. Nous devons battre Darmstadt", a dit l'homme fort du club Karl-Heinz Rummenigge, dans une référence au faux-pas du RB Leipzig la semaine dernière, battu par le dernier Ingolstadt (1-0) alors qu'il était leader.

Car le champion en titre veut accueillir Leipzig en leader le 21 décembre, dans le match au sommet de cette première partie de championnat, pour le compte de la 16e et dernière journée avant la trêve.

Récemment, l'entraîneur Carlo Ancelotti a opéré une petite révolution tactique, en remplaçant son 4-3-3 par un 4-2-3-1 hérité de... Guardiola, avec Thomas Müller replacé au centre -- à sa demande --, juste derrière le buteur Robert Lewandowski.

"La position derrière le joueur de pointe est ma meilleure, ce n'est pas un secret", a commenté Müller, qui a retrouvé le chemin du but la semaine dernière après sept mois de silence en Bundesliga. "Maintenant nous avons un joueur offensif de plus, il y a plus de mouvement, un joueur de plus pour harceler l'adversaire".

Problème: les deux ailiers stars Robben et Ribéry ont été dispensés d'entraînement jeudi en raison de légers problèmes musculaires.

Leipzig à l'épreuve du feu

Hasard du calendrier, Leipzig va rencontrer lors des cinq prochaines journées les cinq autres équipes les mieux classées actuellement.

Début de ce parcours du combattant samedi, contre le Hertha Berlin, troisième à six points.

L'équipe de Red Bull enchaînera ensuite avec le déplacement à Munich, puis en janvier contre Francfort (5e), Hoffenheim (4e) et Dortmund (6e).

"Ces matches nous serviront à nous situer, à voir où ce voyage peut nous mener. Nous devons essayer de battre le Hertha, et ensuite nous aurons un match de bonus à Munich", a déclaré l'entraîneur de Leipzig Ralph Hasenhüttl, lui-même surpris de la performance de son équipe pour sa première saison parmi l'élite.

Pal Dardai, l'entraîneur de Berlin, a fait travailler à l'entraînement cette semaine une défense à cinq inédite, le dispositif qui a permis à Ingolstadt de mettre fin la semaine dernière à l'invincibilité des "Taureaux" après 13 matches sans défaite.

"Nos adversaires nous dissèquent, réfléchissent beaucoup à notre jeu. Dans l'idéal, c'est à nous d'imposer notre jeu, et à eux de trouver des solutions", a commenté Hasenhüttl, avant d'ajouter, un rien provocateur: "Je ne peux pas m'imaginer que le troisième du classement vienne à Leipzig et jette aux orties tout son système de jeu"...

Nouveau match couperet pour Dortmund

Brillant en Ligue des Champions, le Borussia Dortmund stagne à 8 points des leaders en Bundesliga et semble jouer sa tête à chaque nouveau match, faute de pouvoir enchaîner les bons résultats.

Vendredi soir, les hommes de Thomas Tuchel se déplaçaient sur le terrain du 4e Hoffenheim. Avec le retour possible de Guerreiro, et la forme actuelle du triangle offensif Reus-Dembélé-Aubameyang, l'entraîneur espérait avoir les ingrédients d'un exploit, pour ne pas décrocher encore plus au classement.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG