Liens d'accessibilité

Buffon, Bale, Robben : l'équipe-type des grands absents du Mondial 2018

  • VOA Afrique

Les Italiens n'ont pas été qualifiés pour le Mondial 2018 en perdant contre les Suédois, à Milan, le 13 novembre 2017.

Le "Hollandais volant" Arjen Robben, les stars du Chili Alexis Sanchez et du Pays de Galles Gareth Bale, et désormais le vétéran italien Gianluigi Buffon: l'équipe-type des stars qui ne participeront pas au Mondial 2018 en Russie a de quoi donner des regrets aux amateurs de football.

Le gardien italien Buffon.
Le gardien italien Buffon.

Gardien: Buffon (Italie)

Un monument. Référence mondiale à son poste, Buffon incarnait à lui seul l'équipe d'Italie depuis 175 sélections.

Il rêvait de raccrocher les gants après une sixième Coupe du monde à 39 ans.

Un barrage perdu contre la Suède l'en empêche, lui qui avait entamé son histoire avec la "Nazionale" par un barrage, il y a pile 20 ans.

"Je suis désolé, désolé, désolé. Pas pour moi mais pour tout le football, parce que nous avons échoué", a-t-il lâché en larmes à la télévision italienne.

"C'est le seul regret que j'ai. Pas d'arrêter, parce que le temps passe", a conclu le gardien de la Juventus, toujours aussi élégant, dans la victoire (Coupe du monde 2006) comme dans la défaite.

Serge Aurier est en action contre Moussa Sissoko au stade de Lens, en France, le 15 novembre 2016.
Serge Aurier est en action contre Moussa Sissoko au stade de Lens, en France, le 15 novembre 2016.

Défenseurs: Aurier (Côte d'Ivoire), Bonucci, Chiellini (Italie), Ghoulam (Algérie)

Serge Aurier et Faouzi Ghoulam symbolisent l'échec de deux sélections favorites pour la qualification en zone Afrique.

Le premier, Ivoirien, a complètement raté son match contre le Maroc d'Hervé Renard dimanche, laissant ce dernier se qualifier pour le Mondial.

Le second, Algérien, n'a pas été le plus mauvais de son équipe mais il ne participera quand même pas à une Coupe du Monde pourtant très nord-africaine.

En l'absence de l'Algérie en effet, Maroc et Tunisie représenteront le Maghreb en Russie, tandis que l'Egypte s'est également qualifiée après 28 ans d'absence.

Quant à la charnière composée d'Andrea Barzagli et Giorgio Chiellini, elle fut longtemps le symbole de la force du football italien, basé sur une discipline tactique de chaque instant.

Les deux hommes ont participé à deux finales de Ligue des champions en trois ans, avec la Juventus Turin. Le troisième larron de la défense "Leo" Bonucci a depuis quitté la 'Juve' pour le Milan AC, mais cette charnière à trois restait une référence au niveau international.

Elle ne s'exprimera plus sous le maillot de la Nazionale, Barzagli ayant, comme Buffon ou Daniele De Rossi, annoncé sa retraite internationale. Chiellini, autre vétéran, n'a pas encore communiqué sur une éventuelle retraite.

Cristiano Ronaldo réconforte le Gallois Gareth Bale lors d'un match de l'Euro 2016.
Cristiano Ronaldo réconforte le Gallois Gareth Bale lors d'un match de l'Euro 2016.

Milieux: Bale (Pays de Galles), Vidal (Chili), Pjanic (Bosnie)

Le Pays de Galles de Gareth Bale (28 ans) avait été l'une des sensations de l'Euro-2016, où il n'avait été éliminé qu'en demi-finale.

Mais le Mondial russe ne sera pas bercé par les talents de chanteurs des supporters gallois, la faute à un match crucial perdu contre l'Eire (1-0) début novembre qui laisse les Gallois à une triste troisième place de leur groupe de qualification.

Quant à Arturo Vidal et Miralem Pjanic, ils ont été impuissants à qualifier leurs nations respectives, le Chili et la Bosnie pour la Coupe du Monde russe. Les Bosniens avaient franchi l'obstacle il y a quatre ans, se qualifiant pour le premier Mondial de leur histoire en 2014 au Brésil.

Cette Coupe du Monde avait aussi été l'occasion pour les Chiliens de briller: ils étaient passé à deux doigts d'éliminer le Brésil en huitièmes de finale (défaite aux tirs au but), après avoir écoeuré l'Espagne 2-0 en phase de poules.

Attaquants: Robben (Pays-Bas), Aubameyang (Gabon), Sanchez (Chili)

Le Néerlandais Arjen Robben contre le Brésil pour le Mondial 2014.
Le Néerlandais Arjen Robben contre le Brésil pour le Mondial 2014.

Le "Hollandais volant" Arjen Robben (33 ans), déjà absent de l'Euro-2016, ne réussira pas l'exploit de monter sur le podium d'un 3e Mondial d'affilée après la 3e place en 2014 et la 2e en 2010. Il a inscrit un doublé pour l'honneur lors du match de poule l'opposant à la Suède, sans pouvoir sauver les 'Oranje' de l'élimination. Il a pris sa retraite internationale dans la foulée.

L'attaquant star du Gabon et du Borussia Dortmund, Pierre-Emerick Aubameyang, n'aura pas l'occasion de goûter le "jus d'orange" russe. En course pour l'unique billet du groupe C juste avant la "demi-finale" perdue 3-0 au Maroc, l'attaquant gabonais avait épinglé sur son compte Twitter le breuvage local source de "maux de ventre", ce qui n'a pas plu à ses adversaires. Eux seront en Russie, pas lui.

Le meilleur buteur de la Bundesliga la saison dernière ne sera pas le seul attaquant de classe mondiale à être absent. Alexis Sanchez, qui aura vécu en quelques mois un transfert avorté à Manchester City et une élimination au Mondial lors de la dernière journée, arrivera-t-il à s'en remettre?

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG