Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Blatter songe à contester sa suspension


L'ancien président de la FIFA, Sepp Blatter, quitte le Tribunal Arbitral du Sport lors de l'appel de Michel Platini contre son interdiction de six ans pour violations de l'éthique par la FIFA, à Lausanne, le 29 avril 2016.

"Il est l'heure de contester ma suspension de six ans", de toute activité liée au football, a twitté vendredi Sepp Blatter, président déchu de la Fifa, laissant entendre qu'il pourrait saisir un tribunal civil en Suisse.

Blatter, sans en dire davantage, évoque sur son compte Twitter de "nouveaux faits apparus". Interrogé par l'AFP, l'ancien N.1 du foot mondial, avance juste dans un communiqué "des informations et même des preuves" en rapport avec sa suspension.

Le Suisse précise toutefois que "pour l'heure, il n'y a pas d'action judiciaire enclenchée". Ce qui laisse entendre que Blatter pourrait se tourner vers un tribunal civil suisse.

>> Lire aussi : Joseph Blatter arrive devant le TAS pour plaider sa cause

Sepp Blatter, âgé de 81 ans, a été forcé de quitter son siège de président de la Fifa en pleine vague de scandales en 2015 après 17 ans de règne.

Le Valaisan a ensuite été suspendu 6 ans (8 ans en première instance avant appel) par la justice interne de la Fifa pour un paiement controversé de 2 millions de francs suisses (1,8 M EUR), à son ex-ami et ex-allié Michel Platini. Blatter avait ensuite été débouté par le Tribunal arbitral du sport (TAS) à Lausanne.

Platini avait lui saisi le Tribunal fédéral suisse - en vain - pour contester sa suspension de quatre ans, ce que n'avait pas fait Blatter. Le Français s'est désormais tourné vers la Cour européenne des droits de l'Homme à Strasbourg.

>> Lire aussi : Blatter à son tour devant le TAS

La suspension de Blatter ne l'empêchera pas de se rendre en Russie cet été pour assister à la Coupe du monde, à l'"invitation" du président russe Vladimir Poutine, ainsi qu'il l'a indiqué à l'AFP fin octobre.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG