Liens d'accessibilité

Jérôme Valcke va contester sa suspension de dix ans de la Fifa

  • VOA Afrique

Joseph S. Blatter, président de la FIFA, à gauche, Jérôme Valcke, Secrétaire Général de la FIFA, au centre, et Nicolas Maingot, responsable de la communication de la FIFA arrivent au lieu d’une conférence de presse à Zurich, Suisse, 19 mars 2010. epa/ ALE

L'ancien secrétaire général de la Fifa, le Français Jérome Valcke, sera présent mercredi devant le Tribunal arbitral du sport pour contester sa suspension de dix ans infligée par la justice interne de la Fifa.

Ancien directeur du marketing puis secrétaire général de la Fifa, Jérôme Valcke, 56 ans, avait été condamné le 16 février 2016, en première instance par la justice interne de la Fifa à 12 ans de suspension de toute activité liée au football, une peine ensuite réduite en appel à 10 ans.

M. Valcke "figure sur la liste des participants pour l'audience du 11 octobre", a indiqué à l'AFP le TAS. Ce denier a précisé que l'audience débuterait à 09h30 locales.

L'ancien bras droit de Joseph Blatter, ex-président de la Fifa lui aussi suspendu (8 ans réduits à 6 ans en appel), avait été relevé de ses fonctions le 17 septembre 2015 après avoir été mis en cause dans une affaire de revente de billets du Mondial-2014, avant d'être limogé le 14 janvier 2016.

M. Valcke avait déposé en février dernier un appel devant le TAS afin que sa suspension "soit levée définitivement", avait précisé le tribunal qui siège à Lausanne.

Ancien journaliste à Canal+, M. Valcke est également visé par une procédure judiciaire ouverte en mars 2016 par la justice suisse notamment pour son implication dans ce système de revente de billets au Mondial-2014.

Dans ce cadre, le Ministère public de la Confédération (MPC) avait indiqué avoir procédé à des perquisitions et à des auditions de M. Valcke à l'issue desquelles il n'avait pas été placé en détention.

Durant de nombreuses années, Jérôme Valcke a été le plus proche collaborateur de Sepp Blatter. Ce dernier a été suspendu 6 ans par la Fifa pour un paiement controversé de 2 millions de francs suisses (1,8 million d'euros) à Michel Platini, ancien président de l'UEFA, lui aussi suspendu pour 4 ans.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG