Liens d'accessibilité

Bale va enfin rejouer mardi en Coupe du roi


Gareth Bale du Real Madrid, à droite, tente de bloquer le dégagement du gardien de Levante Raul Fernandez-Cavada au cours du match Real-Levante de La Liga, au stade de Madrid, Espagne, 9 septembre 2017. (AP Photo/Francisco Seco)

L'attaquant gallois Gareth Bale, indisponible depuis deux mois, va enfin rejouer avec le Real Madrid mardi en 16es de finale retour de Coupe du Roi contre Fuenlabrada (D3), a annoncé lundi son entraîneur Zinédine Zidane.

"Gareth sera avec nous demain (mardi), a assuré le technicien français en conférence de presse. Nous verrons combien de temps il va jouer, mais l'idée, c'est qu'il joue. Je veux que Gareth soit en forme donc je ne peux pas dire quand (il sera à 100%). Je le vois en forme mais c'est comme d'habitude, il faut qu'il joue et le rythme des matches déterminera le chemin à suivre."

Bale, blessé au mollet gauche fin septembre puis à la cuisse gauche début novembre, n'a plus joué depuis un match de Ligue des champions remporté contre le Borussia Dortmund le 26 septembre (3-1).

Interrogé pour savoir si le trio offensif "BBC" avec Bale, Karim Benzema et Cristiano Ronaldo restait indiscutable dans son esprit malgré l'éclosion d'Isco comme meneur de jeu, Zidane n'a pas tranché.

"Vous savez que l'équipe ne peut pas jouer avec 12 ou 13 joueurs. Donc nous verrons, je peux jouer dans beaucoup de schémas tactiques. Je veux déjà revoir Gareth, Cristiano et Karim ensemble, parce que cela fait très longtemps que je ne les ai pas vus ensemble", a-t-il dit, alors que la dernière apparition commune du trio remonte à avril dernier.

Au passage, Zidane a aussi fait savoir que le gardien costaricien Keylor Navas et le milieu croate Mateo Kovacic étaient également rétablis et opérationnels.

Et alors que son infirmerie commence enfin à se vider, l'entraîneur français a souligné qu'il ne comptait laisser partir aucun joueur au mercato d'hiver en janvier.

"Je suis très content de mon effectif et je veux que personne ne parte", a-t-il souligné, laissant néanmoins la porte ouverte dans le sens des arrivées. Dans le football, tout peut arriver. Ici, je ne suis pas le seul à décider et on peut en parler. Quand le mercato arrivera, on discutera... mais il est possible que rien ne change".

Vainqueur 2-0 en 16es de finale aller à Fuenlabrada, en banlieue madrilène, le Real aborde comme une formalité le match retour mardi soir au stade Santiago-Bernabeu.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG