Liens d'accessibilité

Avertissement des Etats-Unis après des informations sur une attaque en Arabie saoudite


Le roi Salman Bin Abdul Aziz, à droite, avec le Premier ministre Muhammad Nawaz Sharif au palais royal de Jeddah, Arabie saoudite, 12 juin 2017.

L'ambassade des Etats-Unis en Arabie saoudite a appelé ses ressortissants à la prudence à la suite d'informations de presse sur une attaque qui aurait été menée à proximité du palais royal dans la ville de Jeddah, sur les bords de la mer Rouge.

Des sites d'information saoudiens ont rapporté que les forces de sécurité avaient déjoué une attaque autour du palais Al-Salam, une opération qui s'est soldée par la mort de l'assaillant et de celle d'au moins deux gardes saoudiens.

Ces informations n'ont pas été confirmées de source officielle.

"En raison de la possibilité d'opérations policières en cours, il est conseillé aux citoyens américains d'être prudents lors de leurs déplacements dans le secteur", a indiqué l'ambassade dans un court communiqué.

Cet avertissement survient alors que l'Agence pour la sécurité de l'Etat a annoncé jeudi le démantèlement par la police saoudienne d'une cellule "terroriste" liée au groupe jihadiste Etat islamique (EI). Deux des membres de la cellule ont été tués et cinq autres arrêtés, selon la même source.

L'assaut a été mené mercredi contre trois sites suspects à Ryad et la police a essuyé des tirs sur l'un d'entre eux, avait rapporté jeudi l'agence de presse officielle saoudienne SPA.

Depuis 2014, l'Arabie saoudite a été la cible de plusieurs attentats meurtriers revendiqués par l'EI. L'organisation cible généralement les forces de sécurité et les musulmans chiites qu'elle considère comme hérétiques.

Le royaume saoudien est membre de la coalition internationale antijihadistes dirigée par les Etats-Unis qui opère en Irak et en Syrie.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG