Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

États-Unis

Aux Etats-Unis, les caisses d'épargne volent au secours de la marijuana

La start-up Kind Financial, associée à Link to Banking qui s'emploie à développer les services bancaires liés au cannabis, veut exploiter le filon.

Flairant la bonne affaire, des caisses d'épargne aux Etats-Unis volent au secours de l'industrie lucrative du cannabis en proposant des services bancaires chèrement facturés malgré les avertissements des autorités.

C'est dans le nord-ouest, région progressiste où les deux usages de la marijuana --médical et récréatif-- sont autorisés, que ces établissements s'activent le plus pour organiser un secteur estimé à plus d'une vingtaine de milliards de dollars à l'horizon 2020.

La grande majorité des transactions commerciales (salaires, commandes, impôts) sont toutefois acquittées en liquide car la détention, l'achat et la vente de cannabis restent illégaux au niveau fédéral, incitant le secteur bancaire traditionnel à s'en détourner.

Mais depuis 2014, les cultivateurs et les propriétaires de dispensaires de cannabis peuvent néanmoins ouvrir un compte bancaire professionnel auprès de certaines caisses d'épargne habilitées. Ils peuvent ainsi transférer et recevoir de l'argent, payer par chèque et en endosser, effectuer des dépôts et des virements.

"Il est dans l'intérêt de tous qu'ils puissent gérer en toute sécurité leurs affaires", explique à l'AFP Kelli Hawkins de Numerica Credit Union, l'une des pionnières de cette mini-révolution saluée par le milieu du cannabis où l'on égrène le nom des commerces refoulés comme des "pestiférés" par les grandes banques.

"Blacklisté"

Donald Morse, président du lobby Oregon Cannabis Business Council et propriétaire du dispensaire Human Collective à Portland, s'est vu fermer des comptes au moins cinq fois par Bank of America et Wells Fargo.

"Quand vous voulez ouvrir un compte auprès d'une banque, elle vous demande la nature de votre commerce. Si vous êtes honnête et répondez +cannabis+, c'est non! On se retrouve à garder soi-même son argent. Chaque mois, je m'expose à une agression (car) je dois trimbaler du cash au bureau des impôts pour payer la taxe de 25% sur les ventes du cannabis à usage récréatif", raconte M. Morse.

Las, il a fini par mentir sur ses activités mais le pot aux roses a été découvert. "Je suis blacklisté maintenant", s'emporte-t-il.

L'extrême prudence des grandes banques, échaudées par leurs milliards de dollars d'amendes pour pratiques illicites liées à la crise de 2008, va jusqu'à pousser des promoteurs immobiliers à refuser de louer des locaux à l'industrie du cannabis par peur d'être sommés de rembourser précipitamment leur emprunt.

Sollicitées par l'AFP, les banques indiquent qu'elles ne veulent pas courir le risque de perdre leur licence, parce qu'une directive de février 2014 du FinCEN (département du Trésor) n'exclut pas des poursuites judiciaires.

"Forcer des chefs d'entreprises qui opèrent légalement au vu de la législation de l'Oregon à transporter des sacs de sport remplis d'argent est une invitation au crime et au délit. Ceci doit cesser", dénonce le sénateur démocrate Jeff Merkley, auteur avec trois autres parlementaires d'une proposition de loi généralisant les services bancaires à l'industrie du cannabis.

Odeur

En attendant, les établissements intéressés doivent investir des milliers de dollars dans la gestion de ces comptes à risques, car ils doivent fouiller dans le passé de ces clients particuliers, passer au crible les relations dispensaires/fournisseurs, contrôler les sorties et entrées de fonds, vérifier les chiffres de ventes communiqués aux autorités locales et les dépôts bancaires.

Et si, en principe, l'argent n'a pas d'odeur, certaines caisses d'épargne comme Maps Credit Union dans l'Oregon exigent que les coupures déposées ne sentent pas le cannabis.

Chez Salal à Seattle, "nous demandons un premium et des frais mensuels (supplémentaires) pour couvrir les coûts de gestion", explique Carmella Houston, une responsable. Ces "comptes sont taxés fortement pour qu'ils puissent être rentables", justifie-t-elle.

Malgré ces conditions, les demandes affluent: depuis 2014, Salal a reçu plus de 2.000 requêtes mais n'a ouvert que 200 comptes.

La start-up Kind Financial, associée à Link to Banking qui s'emploie à développer les services bancaires liés au cannabis, veut exploiter le filon.

Elle propose aux banques un logiciel leur fournissant "des informations en temps réel sur leurs clients et aussi sur les clients de leurs clients pour se conformer à la législation anti-blanchiment", avance son patron David Dinenberg.

Est-ce suffisant pour les autorités? "Notre tâche est de déterminer si les caisses d'épargne évaluent et gèrent correctement les risques", répond John Fairbanks du NCUA, le superviseur des caisses d'épargne.

Avec AFP

Toutes les actualités

Le basketteur Kobe Bryant intronisé au Hall of Fame

Kobe Bryant des Los Angeles Lakers contre les Boston Celtics pendant le deuxième trimestre d'un match de basket de la NBA à Boston le mercredi 30 décembre 2015. (AP Photo / Winslow Townson)

Le quintuple champion de la NBA Kobe Bryant, décédé dans un accident d'hélicoptère fin janvier, fait partie, sans surprise, des joueurs qui seront intronisés cette année au Hall of Fame, le panthéon du basket américain, selon la liste révélée samedi.

La légende des Los Angeles, disparue à 41 ans dans un crash qui a également coûté la vie à sa fille de 13 ans Gianna et sept autres personnes, figure parmi les neuf noms de la promotion 2020, en compagnie notamment de l'ancien joueur de San Antonio Tim Duncan (43 ans), cinq fois titré en NBA, et Kevin Garnett, champion en 2008 avec Boston.

"La promotion 2020 est sans aucun doute l'une des plus historiques de tous les temps et le talent et l'influence sociale de ces neuf lauréats est sans commune mesure", a déclaré John Doleva, directeur général du Hall of Fame.

"En 2020, la communauté du basket a subi la perte inimaginable de figures emblématiques: le commissaire de la NBA David Stern (ndlr: mort en janvier à 77 ans des suites d'une hémorragie cérébrale) et Kobe Bryant, ainsi que la perte du jeu lui-même en raison du COVID-19." La saison de la NBA a été suspendue le mois dernier devant la propagation du coronavirus.

"C'est un accomplissement et un honneur incroyable, nous sommes extrêmement fiers de lui", a réagi l'épouse de Kobe Bryant, Vanessa. "Chaque étape dans sa carrière d'athlète a été un tremplin pour être ici (au Hall fo Fame)", a-t-elle ajouté.

La tragédie frappe encore la famille Kennedy

Le gouverneur du Maryland, Larry Hogan, lors d'une conférence de presse le 3 avril 2020 à Annapolis. (AP/Brian Witt)

Les recherches pour retrouver deux membres de la famille Kennedy, disparus lors d'une balade en canoë, n'ont pas permis de les retrouver et ils sont présumés morts, ont annoncé leurs proches.

Il s'agit d'un nouveau drame pour la plus célèbre dynastie des Etats-Unis, régulièrement frappée par la tragédie depuis l'assassinat en 1963 à Dallas du président démocrate John Fitzgerald Kennedy (JFK).

Sa petite-nièce Maeve Kennedy McKean, 40 ans, n'est pas revenue jeudi d'une sortie en canoë avec son fils Gideon, 8 ans, dans la baie de Chesapeake, dans la région de Washington, ont annoncé vendredi les autorités.

Des garde-côtes, des policiers et des pompiers ont immédiatement tenté de les retrouver, mais sans succès.

"Les chances qu'ils aient survécu sont extrêmement faibles. Il est clair que Maeve et Gideon sont morts", en a conclu son époux David McKean dans un message posté dans la nuit sur Facebook.

Les recherches lancées par les autorités "ne sont plus une opération de secours mais de récupération" des corps, a ajouté dans un communiqué la mère et grand-mère des victimes, Kathleen Kennedy Townsend.

Cette dernière est la fille aînée de l'ancien ministre de la Justice Robert Kennedy, le frère de John, qui fut tué en 1968 alors qu'il était bien placé pour remporter les primaires démocrates pour la présidentielle.

La famille a subi d'autres drames: un des fils de Robert Kennedy, David, est mort à l'âge de 28 ans d'une overdose de cocaïne dans un hôtel de Floride, en 1984.

Un autre de ses fils, Michael, a succombé à une collision avec un arbre lors d'une descente à ski en 1997 dans le Colorado.

En 1999, le fils de "JFK" est mort avec sa femme Carolyn et sa belle-soeur Lauren dans le crash de l'avion qu'il pilotait dans le Massachusetts.

Saoirse Kennedy Hill, une petite-fille de Robert Kennedy, est également décédée l'année dernière d'une overdose, à l'âge de 22 ans.

Covid-19 aux Etats-Unis: le nombre de morts explose

Covid-19 aux Etats-Unis: le nombre de morts explose
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:00:47 0:00

Melania Trump passe un coup de fil à Brigitte Macron

Les premières dames américaine et française Melania Trump et Brigitte Macron sur les marches du Palais de l’Elysée à Paris, le 10 novembre 2018, lors des commémorations du centenaire marquant la fin de la Première Guerre mondiale. (AP Photo/Jacquelyn Martin)

La Première dame des Etats-Unis Melania Trump a exprimé vendredi, lors d'un échange téléphonique avec Brigitte Macron, la solidarité de son pays avec la France.

L'épouse de Donald Trump a transmis à l'épouse d'Emmanuel Macron ses condoléances "pour ceux qui ont perdu la vie en raison du coronavirus en France", a indiqué la Maison Blanche dans un compte-rendu de l'appel.

"Elle a également réaffirmé que les Etats-Unis étaient aux côtés des Français et s'est dite optimiste sur la capacité (des deux pays) à surmonter ensemble cette période difficile", ajoute le texte.

Les deux femmes, qui se sont rencontrées à de nombreuses reprises, ont prévu de rester en contact au cours "des jours et des semaines" à venir.

Arrivée d’un navire-hôpital à New York

Arrivée d’un navire-hôpital à New York
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:06 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG