Liens d'accessibilité

Au moins quatre morts dans un attentat-suicide dans le centre de la Somalie

  • VOA Afrique

Après une attaque des shebab à Beledweyne, le 25 octobre 2016. (Photo: Courtesy Mohamed Osman Makaran)

Au moins quatre personnes ont été tuées et 13 blessées dans un attentat-suicide revendiqué par les insurgés islamistes shebab, dimanche à Beledweyne dans le centre de la Somalie.

"Le kamikaze s'est fait exploser dans un café situé en face des locaux de l'administration régionale. Quatre personnes, des civils, ont été tuées et treize blessées", a indiqué à l'AFP par téléphone un responsable des forces de sécurité locales, Mohamed Abdulkarim.

"Le kamikaze est arrivé en courant puis il y a eu une forte explosion. Il y avait des cadavres et des personnes blessées au sol", a rapporté un témoin de la scène, Osman Adan.

Beledweyne, située à environ 300 km au nord de Mogadiscio, est la capitale de la région d'Hiran et abrite les bureaux du gouverneur.

Les shebab ont revendiqué l'attentat dans un communiqué posté sur le site internet de leur station Radio Andalus, affirmant qu'il avait six victimes, toutes des militaires.

"Six soldats dont trois de Djibouti ont été tués dans l'explosion au quartier général des apostats à Beledweyne", selon le communiqué.

Djibouti fournit un contingent à la force de l'Union africaine en Somalie (Amisom) forte de 22.000 hommes et déployée pour lutter contre les shebab.

Les islamistes ont juré la perte du gouvernement central somalien. Chassés de Mogadiscio en 2001, ils contrôlent toujours de vastes zones rurales d'où ils mènent des opérations de guérilla et des attentats-suicide.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG