Liens d'accessibilité

Au moins quatre morts dans l'explosion d'une bombe au Pakistan


Des policiers déployés après une explosion à l’université islamique au Pakistan, 20 octobre 2009.

L'explosion a eu lieu dans le district de Khyber, près de la frontière avec l'Afghanistan, au moment où des responsables de la sécurité inspectaient le sac en plastique suspect, abandonné à côté d'un poste de sécurité.

Au moins quatre personnes, dont un soldat et deux paramilitaires, ont été tuées par l'explosion d'une bombe cachée dans un sac plastique, dans une région tribale au nord-ouest du Pakistan, ont indiqué samedi les autorités locales.

L'explosion a eu lieu dans le district de Khyber, près de la frontière avec l'Afghanistan, au moment où des responsables de la sécurité inspectaient le sac en plastique suspect, abandonné à côté d'un poste de sécurité.

Khyber est une des sept régions tribales semi-autonomes où l'armée affronte depuis plus de dix ans des combattants liés aux talibans et Al-Qaïda.

"Alors que les responsables de la sécurité étaient en train d'inspecter le sac en plastique, la bombe dissimulée dedans a explosé, tuant un soldat, deux paramilitaires et un civil", a expliqué à l'AFP un responsable de l'administration locale qui a souhaité garder l'anonymat.

L'attentat a été confirmé par d'autres responsables locaux de la sécurité.

L'attaque n'a pas été revendiquée.

Le Pakistan est aux prises de longue date avec des groupes armés, notamment dans les zones tribales du nord-ouest, où une myriade de mouvements islamistes armés opéraient en toute impunité jus qu'il y a peu.

La sécurité s'est nettement améliorée dans le pays ces dernières années, mais des attaques meurtrières ont encore lieu notamment dans le nord-ouest du pays.

L'armée a lancé en juin 2014 une opération autour du Waziristan, une région tribale au nord-ouest du Pakistan, pour détruire des foyers d'insurgés et mettre fin à ce mouvement rebelle qui a coûté la vie à des milliers de civils depuis 2004.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG