Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Au moins deux morts après une nouvelle frappe aérienne américaine en Somalie


Des membres du groupe d'activistes somaliens d'Al-Shabab patrouillent à pied dans la banlieue de Mogadiscio, en Somalie, le 5 mars 2012.

Les Etats-Unis ont annoncé avoir détruit mardi un véhicule chargé d'explosifs près de Mogadiscio en Somalie, tuant deux militants islamistes shebab.

"En coordination avec le gouvernement fédéral somalien, les forces armées américaines ont mené une attaque aérienne contre des islamistes shebab le 2 janvier à la première heure", a indiqué mercredi le commandement militaire américain pour l'Afrique (AFRICOM) dans un communiqué.

>> Lire aussi : Treize shebab tués dans une nouvelle frappe américaine en Somalie

Cette frappe a été menée à "environ 50 kilomètres de la capitale somalienne, tuant deux terroristes et détruisant un engin explosif improvisé placé à bord d'un véhicule, ce qui a évité qu'il soit utilisé contre la population de Mogadiscio", précise le communiqué.

Sur l'ensemble de l'année 2017, les Etats-Unis ont mené 35 frappes aériennes en Somalie, un chiffre supérieur à l'ensemble des frappes menées depuis le début de la campagne aérienne dans ce pays en 2007, selon une étude de la Fondation pour la défense des démocraties (FDD) publiée mercredi.

>> Lire aussi : Une frappe américaine tue huit jihadistes en Somalie

Fin mars, le président américain Donald Trump avait étendu les pouvoirs donnés aux militaires américains pour mener des frappes en Somalie, pays miné par la guérilla des shebab qui ont juré la perte du fragile gouvernement central soutenu par la communauté internationale et par les 22.000 hommes de la force de l'Union africaine (Amisom).

Depuis, le Pentagone a élargi sa lutte contre l'organisation Etat islamique (EI) à tous les pays où ses combattants peuvent trouver refuge, y compris en Afrique.

"Sur la base des chiffres de 2017, l'administration Trump apparaît mener une politique anti-terroriste plus musclée" que celle de son prédécesseur Barack Obama, estime la FDD, un centre de recherche de Washington.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG