Liens d'accessibilité

Au moins 30 morts dans deux glissements de terrain en Chine


Des policiers évacuent les habitants d’une zone frappée par des inondations à Bijie, dans le soud-ouest de Guizhou, Chine, 30 juin 2006.

Le bilan d'un glissement de terrain ayant frappé lundi le sud-ouest de la Chine s'est élevé à 23 morts, selon un chiffre officiel, tandis qu'une coulée de boue distincte dans une zone tibétaine du nord-ouest faisait au moins sept morts.

Les opérations de secours se poursuivaient mercredi pour dégager des survivants après l'éboulement survenu lundi dans la localité rurale de Bijie, dans la province du Guizhou (sud-ouest), qui a fait au moins 23 morts selon le bilan actualisé diffusé mercredi par l'agence de presse étatique Chine nouvelle.

Une douzaine de personnes restaient portées disparues, a précisé l'agence. Des vidéos diffusées par la presse officielle ont montré l'écroulement spectaculaire d'un pan de colline et le nuage de poussière soulevé, sous les cris horrifiés de badauds.

Dans un désastre distinct, une vaste coulée de boue provoquée par des pluies torrentielles a dévasté mercredi un village du district de Maqên, une zone à dominante ethnique tibétaine de la vaste province du Qinghai (nord-ouest), a rapporté l'agence Chine nouvelle, faisant état de sept morts et de deux blessés.

Les glissements de terrain surviennent régulièrement dans les zones rurales et montagneuses de Chine, en particulier pendant les fortes pluies. Les conditions météorologiques extrêmes cet été ont déclenché une série de catastrophes dans la moitié sud du pays, faisant de nombreux morts et déplacés.

En juin et en août, deux énormes éboulements dans la province du Sichuan (sud-ouest), avaient fait plus de 30 morts et des dizaines de disparus.

En juillet, une soixantaine de personnes sont mortes dans des glissements de terrain et des inondations dans le Hunan (centre). Quelque 1,6 million d'habitants de cette province avaient dû être déplacés.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG