Liens d'accessibilité

Attentats : "L'Islam, ce n'est pas ça", assure Pogba


Paul Pogba, de Manchester United, contrôle le ballon sous l’œil vigilant de N'Golo Kante de Chelsea, à gauche, et Willian, à droite, pendant le match de quart de finale de la coupe de la ligue anglaise entre Chelsea et Manchester United au Stade Stamford, 13 mars 2017.

Transféré l'été dernier de la Juventus Turin à Manchester, Pogba est musulman et a réalisé en fin de saison le pèlerinage à la Mecque, l'un des cinq piliers de l'islam.

"L'Islam, ce n'est pas ça, tout le monde le sait", assure vendredi Paul Pogba, le milieu français de Manchester United qui déclare dans le magazine Esquire qu'il ne faut pas "mettre sur le dos de la religion" la récente vague d'attaques terroristes qui ont frappé la Grande-Bretagne.

"La période est délicate mais il ne faut rien lâcher, a expliqué le milieu de 24 ans. On ne peut pas laisser cela nous monter à la tête, il faut se battre. Des choses tristes surviennent dans la vie mais on ne peut pas cesser de vivre. On ne peut pas tuer un être humain. Tuer un être humain, c'est fou donc je ne veux pas mettre ça sur le dos de la religion. L'islam, ce n'est pas ça, tout le monde le sait et je ne suis pas le seul à le dire".

Transféré l'été dernier de la Juventus Turin à Manchester, Pogba est musulman et a réalisé en fin de saison le pèlerinage à la Mecque, l'un des cinq piliers de l'islam.

L'international, qui avait dédié le but du 2-0 contre l'Ajax en finale de l'Europa League aux 22 personnes décédées quelques jours plus tôt dans l'attentat-suicide à l'issue d'un concert dans la ville du nord de l'Angleterre, a également perdu son père Fassou et modèle en mai.

"Quand vous perdez quelqu'un de cher, vous ne pensez plus pareil, ajoute-t-il. C'est pour ça que je profite de la vie, tout va si vite".

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG