Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Attaque contre le cortège d’un ministre à Kumba, en zone anglophone au Cameroun


Les forces de sécurité camerounaises déployées après un double attentat suicide dans le village de Kolofata, Extrême nord, Cameroun, 13 septembre 2015.

Le cortège du ministre camerounais délégué à la présidence de la république chargé de la Défense a été attaqué à Kumba, une ville située en zone anglophone, rapportent des sources concordantes à VOA Afrique.

Le chef de la division de la communication du ministère, colonel Didier Badje, a confirmé l’attaque.

L’attaque est attribuée "aux sécessionnistes qui se sont pris aux éléments de la patrouille de balayage du convoi du ministre", a rapporté le colonel Badjeck.

Le premier bilan fait état de 6 sécessionnistes "neutralisés", selon le colonel Badjeck.

"Deux de ces assaillants ont été tués", a indiqué sous anonymat une autre source de sécurité contactée par VOA Afrique.

>> Lire aussi : Combats meurtriers à Kumba dans le Sud-Ouest du Cameroun

Le ministre qui s’est rendu dans le sud-ouest a néanmoins poursuivi la visite.

VOA Afrique a également appris que cinq militaires ont été blessés lors de l’échange des tirs ainsi qu’un journaliste du quotidien gouvernemental Cameroon Tribune.

"Notre collègue a été blessé, il s’agit de Grégoire Djarmaila", a déclaré un journaliste de Cameroon Tribune à VOA Afrique.

Depuis lundi, l’armée camerounaise affronte des hommes armés dans les villes comme Kumba, Buea situées dans le sud-ouest du Cameroun.

XS
SM
MD
LG