Liens d'accessibilité

Arsène Wenger et les "Gunners" déjà au bord du gouffre avant d'affronter Bournemouth


Aaron Ramsey d’Arsenal, à droite, pointe un de doigt un ses co-équipiers après avoir marqué un but contre Lincoln City lors d’un match de quarts de finale du championnat anglais au stade Emirats à Londres, 11 mars 2017.

Arsène Wenger et les "Gunners" sont déjà au bord du gouffre avant d'affronter Bournemouth, alors que la 4e journée de Premier League s'ouvrira samedi sur un feu d'artifice offensif entre Manchester City et Liverpool.

Seulement trois journées et déjà deux défaites: Wenger est sur le gril. Les "Gunners" doivent rebondir contre Bournemouth samedi (14h00 GMT) après leur naufrage à Liverpool avant la trève internationale (4-0).

Face au manque d'entrain et à la fragilité de la défense, l'entraîneur français se tournera peut-être vers son meilleur joueur, Alexis Sanchez, pour sortir de l'ornière.

Mais le Chilien peine à digérer son refus de transfert vers Manchester City dans les dernières minutes du mercato. Sa performance, lors de son entrée en jeu à Anfield, en dit long...

"Je n'ai aucun doute sur la mentalité et l'état d'esprit d'Alexis", a en tout cas assuré Wenger jeudi.

"Il doit retrouver sa forme physique, ce qui n'était pas le cas contre Liverpool. (...) Il sera très rapidement de retour à son meilleur niveau", a promis l'Alsacien.

La journée s'ouvrira en fanfare samedi (11h30 GMT) avec une affiche qui promet entre les deux équipes les plus offensives de Premier League Manchester City et Liverpool.

Les "Reds", qui ont conservé Philippe Coutinho malgré les sirènes du Barça, restent sur un énorme succès contre Arsenal (4-0).

Le meneur de jeu brésilien a fait son retour à l'entraînement jeudi à Liverpool, mais n'a pas été retenu dans le groupe. Il semble cependant monter en puissance, ayant marqué avec la Seleçao contre l'Equateur durant la trêve.

Côté Manchester, les "Citizens" peinent à carburer à plein régime, ne s'imposant que dans le temps additionnel contre le modeste Bournemouth (2-1) lors de la précédente journée.

Ils devront faire sans leur capitaine, le Belge Vincent Kompany, blessé à un mollet avec sa sélection nationale.

Les leaders des "Red Devils", seule équipe à trois victoires, tenteront eux de se défaire du coriace Stoke (16h30 GMT).

"Cela fait quatre saisons que nous n'avons pas gagné là-bas. Nous avons très bien commencé la saison mais nous ne pouvons pas nous relâcher", a prévenu le milieu de Manchester United Ander Herrera, qui en a appelé au ciel.

"J'espère que le temps ne sera pas trop mauvais, parce que si c'est mauvais, c'est vraiment dur de jouer là-bas. (...) Mais nous sommes Manchester United, donc nous n'avons pas peur", a affirmé l'Espagnol.

Deux clubs ambitieux en pleine expansion, mais deux formations qui peinent à trouver leur rythme en ce début de saison.

A Tottenham, Mauricio Pochettino comptera samedi (14h00 GMT) sur le déclic de son prolifique buteur Harry Kane, toujours muet en club cette saison.

Pour Everton, Ronald Koeman pourra compter sur le retour de Ross Barkley, qui a finalement refusé de rejoindre Chelsea. Contre les "Spurs", le manager néerlandais croisera lui aussi les doigts pour que Gylfi Sigurdsson débloque son compteur avec les "Toffees" après son doublé pour l'Islande contre l'Ukraine (2-0) durant la trêve.

Les deux derniers champions Chelsea et Leicester s'affrontent samedi (14h00 GMT) dans un duel qui pourrait voir Danny Drinkwater faire ses débuts chez les "Blues" contre ses anciens coéquipiers des "Foxes".

Dimanche, Frank De Boer doit absolument s'imposer avec Crystal Palace à Burnley (12h30 GMT). Ses dirigeants ont prévenu: une quatrième défaite et c'est déjà la porte qui se profile pour le nouvel entraîneur.

Ca chauffe aussi pour Slaven Bilic. La lanterne rouge West Ham accueille le surprenant Huddersfield lundi soir (19h00 GMT). Les "Hammers", pire défense d'Angleterre avec déjà dix buts encaissés, n'ont pas le droit à l'erreur pour leur premier match de la saison au London Stadium.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG