Liens d'accessibilité

Arrestation de jihadistes présumés ayant planifié un attentat à Bamako


Vue sur la prison centrale de Bamako, au Mali, le 18 septembre 2012.

Deux jihadistes maliens présumés qui avaient planifié un attentat suicide dans Bamako ont été arrêtés en possession notamment de matériel de guidage GPS et de munitions.

Depuis le sommet Afrique - France la DGSE( Direction Générale de Sécurité d'Etat) malienne a mis en place un système de contrôle à Bamako. C’est au cours d'un contrôle de routine, qu’un jeune homme du nom Marhady Ben Barka Herzeka a été arrêté au quartier populaire de Magnabougou.

Le jeune homme est connu des éléments de la DGSE malienne depuis son arrestation en 2012 à Gao.

Suite à un échange de prisonniers, il été libéré, et dès son arrivée à Gao il a repris les armes avec les jihadistes du Mujao en 2013.

Suite à cette arrestation, les agents de la sécurité trouvent le nom de son complice, Issa Touré. Ce dernier a été interpellé par la suite à Bamako Sénou.

Les deux ont été envoyés à Bamako par le numero deux d'Al-Mourabitoune qui se trouve actuellement dans la région de Gao, plus précisément à Almoustratt.

Le jeune Ben Barka connait bien Bamako, parce qu’il est l'ancien chauffeur d’une grande compagnie de transport entre Bamako et Gao.

Selon les éléments de la force spéciale interrogés par le correspondant de VOA Afrique au Mali, Issa Touré serait le "vrai terroriste"

Il serait venu en repérage à Bamako. Pour identifier et connaître les hôtels, les résidences, restaurants et autres espaces de loisirs que fréquentent les Occidentaux avant d’agir.

Les deux jeunes sont entre les mains de la DGSE Malienne, qui demande à la population malienne de collaborer afin de leur faciliter la tâche.

L'attentat aurait était prévu pendant le sommet Afrique-France à Bamako des 13 et 14 janvier. Mais compte tenu des mesures prises pour le sommet, les jihadistes ont décidé de le reporter "en comptant sur l'absence d'un dispositif de sécurité rigoureux à Bamako", a indiqué un source de sécurité à l'AFP.

XS
SM
MD
LG