Liens d'accessibilité

Arrestation d'un journaliste congolais soupçonné de complicité avec le "Pasteur Ntumi"


Pasteur Frédéric Ntumi, ancien leader des ex-miliciens Ninja à Brazzaville, Congo

Ghys Fortuné Dombé Bemba, directeur de publication de l'hebdomadaire indépendant Thalassa, a été arrêté et accusé d'entretenir l'insécurité dans le département du Pool dans le sud du Congo.

Le procureur de la République, André Ngakala Oko annonce dans un communiqué que Ghys Fortuné Dombé Bemba, 49 ans, "fait l'objet d'une interpellation par les services de la police judiciaire".

"Il est à ce jour soupçonné d'avoir commis des faits de complicité d'atteinte à la sûreté intérieure de l'État en relation avec Frédéric Bintsamou, alias Pasteur Ntumi", ajoute le communiqué.

Une enquête a été ouverte contre le journaliste qui sera présenté au parquet.

Mercredi après son interpellation M. Dombé Bemba a tout de suite été conduit à la Direction générale de surveillance du territoire (DGST ) d'où il a été renvoyé à un commissariat de police pour y passer la nuit, selon ses proches contactés par l'AFP.

Originaire du Pool (sud), comme le Pasteur Ntumi, M. Dombé Bemba dirige depuis plus d'une décennie le journal Thalassa qui publie des articles critiques et fait régulièrement des révélations sur ds abus imputés au pouvoir de Brazzaville.

M. Dombé Bemba est le premier journaliste soupçonné de complicité avec l'ancien chef rebelle Ntumi dont les éléments, communément appelés ex-combattants ninjas, ont affronté l'armée régulière entre 1998 et 2003 dans la région du Pool, voisine de Brazzaville.

Depuis avril 2016, suite à la validation des résultats (contestés par l'opposition) ayant consacré la réélection du président Denis Sassou Nguesso, 73 ans, le Pool est replongé dans la violence. Le pasteur Ntumi et ses ex-combattants sont accusés d'y commettre des exactions par les autorités.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG