Liens d'accessibilité

L'AEIA affirme contrôler "sans problème" le nucléaire iranien

  • VOA Afrique

Le directeur général de AEIA, Yukiya Amano, lors d'une discours à Rome, le 9 octobre 2017.

L'Agence internationale de l'Energie atomique (AEIA) poursuit "sans problème" ses inspections en Iran et Téhéran se montre "très prudent" depuis la décision du président américain Donald Trump de ne pas certifier l'accord sur le nucléaire iranien, selon le chef de l'organisation Yukiya Amano.

La décision de Donald Trump a été prise "très récemment", a souligné M. Amano, en visite à Paris. "Cependant, je peux dire que les Iraniens sont très prudents et nous continuons nos activités de contrôle et de vérification sans problème", a-t-il dit à l'issue d'un entretien avec le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian.

M. Trump a annoncé vendredi sa décision de ne pas certifier l'accord historique conclu en 2015 à Vienne entre Téhéran et les grandes puissances, et ordonné au Congrès de prendre des mesures pour "combler les graves lacunes" du texte.

"L'Iran met en oeuvre les engagements en matière nucléaire pris dans le cadre du JCPOA (acronyme de l'accord, ndlr)", a répété M. Amano, dont l'organisation, chargée de veiller au respect du texte, effectue des inspections régulières en Iran.

"Nous avons eu accès aux endroits que nous avions besoin de visiter", a assuré M. Amano, alors que Washington réclame des inspections plus poussées.

M. Amano avait rencontré dans la matinée le président français Emmanuel Macron, qui a "rappelé l'attachement de la France au cadre fixé par l'accord de Vienne" et a demandé à l'AIEA de "veiller au strict respect des stipulations de l'accord", qui place le programme nucléaire iranien sous haute surveillance en échange d'une levée des sanctions internationales.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG