Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Levée de l'état d'urgence imposé en novembre en Éthiopie


Abiy Ahmed et Felix Tshisekedi au sommet de l'Union africaine à Addis Abeba.

Le parlement éthiopien a levé mardi l'état d'urgence imposé en novembre lorsque les rebelles tigréens menaçaient de marcher sur Addis-Abeba, a annoncé le ministère éthiopien des Affaires étrangères.

"La Chambre des députés d'Éthiopie a approuvé aujourd'hui la levée de l'état d'urgence imposé pour six mois", a twitté le ministère.

Ce vote des députés éthiopiens a fait suite à une proposition du cabinet du Premier ministre Abiy Ahmed visant à assouplir l'état d'urgence de temps de guerre imposé initialement pour une période six mois.

L'état d'urgence avait été proclamé le 2 novembre alors que des combattants du Front de libération du peuple du Tigré (TPLF) venaient de s'emparer de deux villes stratégiques sur la route menant à la capitale éthiopienne Addis-Abeba.

Aux termes de l'état d'urgence, des arrestations de masse de Tigréens avaient été menées à Addis-Abeba et dans le reste du pays, déclenchant une série de condamnations d'organisations internationales de défense des droits de l'homme.

L'état d'urgence avait également coïncidé avec une mobilisation des forces éthiopiennes et le début d'une campagne de bombardements par drones qui ont finalement repoussé les forces rebelles vers le Tigré.

XS
SM
MD
LG