Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles
RDC

Macron appelle Tshisekedi à "prendre son autonomie" vis-à-vis de Kabila


Le président sortant Joseph Kabila, à droite, et son succésseur Félix Tshsiekedi lors de l'investiture au Palais de la nation, Kinshasa, 24 janvier 2019.

Le président français Emmanuel Macron, en déplacement en Afrique de l'Est, a appelé son homologue congolais Félix Tshisekedi à "prendre son autonomie" vis-à-vis du clan de son prédécesseur Joseph Kabila, a-t-on appris jeudi auprès de l'entourage de M. Macron.

Au cours d'une rencontre trilatérale mercredi soir à Nairobi avec le président kényan Uhuru Kenyatta, le chef de l'État français a par ailleurs appelé M. Tshisekedi à "faire des gestes vis-à-vis de l'autre opposition", à savoir l'opposant Martin Fayulu, qui revendique la victoire à la présidentielle de décembre, selon cette source.

La possibilité de former un gouvernement d'ouverture "a été évoquée" durant la rencontre, a précisé cette source.

Proclamé vainqueur de l'élection présidentielle du 30 décembre, investi le 24 janvier, l'ex-opposant Félix Tshisekedi n'a toujours pas nommé de Premier ministre ni de gouvernement. Il est lié par un accord politique à son prédécesseur Joseph Kabila, dont la coalition du Front commun pour le Congo (FCC) a conservé la majorité absolue à l'Assemblée nationale.

Mercredi soir, M. Tshisekedi a cependant annoncé la révocation d'un ministre nommé à l'époque de son prédécesseur Joseph Kabila, au nom de la lutte "contre l'impunité".

"Du point de vue de la France, pas question évidemment de réorganiser un scrutin", a indiqué cette source à l'Élysée, en référence aux appels de l'opposition. "On prend acte, mais il (M. Tshisekedi) doit apporter des gages pour prouver qu'il incarne bien l'alternance".

Macron et Kenyatta au sommet One Planet sur le climat
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:17 0:00

Votre avis

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG