Liens d'accessibilité

Nigéria : au moins six morts, dimanche, à Jos


carcasse d'une voiture détruite dans l'attaque de Gombe (24 fév. 2012)

carcasse d'une voiture détruite dans l'attaque de Gombe (24 fév. 2012)

Ces nouvelles violences font suite à des attaques ayant fait 12 morts, vendredi, à Gombe, dans le nord-est du pays.

Au moins six personnes ont trouvé la mort et des dizaines ont été blessées dimanche dans de nouvelles violences entre chrétiens et musulmans à Jos, dans le centre du Nigeria, après un premier attentat contre une église qui a déclenché des représailles.

"Nous avons mené cette attaque à Jos qui entre dans le cadre de notre détermination à venger les assassinats de musulmans ces dix dernières années", a averti le présumé "porte-parole" de Boko Haram, Abu Qaqa.

Le pays est secoué quasi-quotidiennement depuis des mois par des attaques, attribuées pour la plupart au groupe islamiste Boko Haram.

Par ailleurs, un couvre-feu de 24 heures est en vigueur dans la ville de Gombe, dans le nord-est du Nigéria, où 12 personnes ont été tuées vendredi au quartier general de la Police.

XS
SM
MD
LG