Liens d'accessibilité

Nigéria : Boko Haram revendique l'attaque d'une prison proche de la capitale


Des policiers nigérians montant la garde à Kano, Nigéria, après un attentat de Boko Haram (22 jan. 2012)

Des policiers nigérians montant la garde à Kano, Nigéria, après un attentat de Boko Haram (22 jan. 2012)

119 détenus s'étaient évadés durant l'attaque, mais les autorités disent avoir repris 25 d'entre eux

Des radicaux islamistes ont attaqué une prison proche de la capitale du Nigeria, libérant 119 prisonniers et tuant un gardien, selon les services pénitenciers.

Environ vingt hommes armés sont arrivés à moto à la prison de Koton-Karifi, Ils ont jeté des explosifs pour faire sauter la porte du bâtiment et ont commencé une fusillade avec les gardiens, ont confirmé des témoins. Ce raid a été revendiqué par le mouvement islamiste Boko Haram, qui déclare avoir voulu libérer sept de ses adeptes, mais 119 détenus se sont échappés. 25 d’entre eux ont été recapturés, affirment les autorites nigérianes.

Boko Haram multiplie les attaques meurtrières ces dernières semaines dans le nord du Nigéria. Un journaliste local a aussi déclaré que les assaillants étaient venus à moto au cours d'une fusillade, le mode opératoire de ce groupe islamiste responsable d'une série meurtrière d'attaques et d'attentats contre des chrétiens et des policiers.

En septembre 2010, Boko Haram avait attaqué une prison dans l'Etat de Bauchi (nord), faisant évader plus de 700 détenus.

XS
SM
MD
LG